Que faire pour ne pas être victime d'hameçonnage ? avec Cybermalveillance.gouv.fr


L’hameçonnage ou "phishing", prend la forme d’un faux message, SMS ou appel téléphonique d’un tiers connu, comme un opérateur Internet ou téléphonique, une banque, une administration, un site de commerce ou de livraison à domicile pour vous inciter à fournir vos données personnelles telles que les mots de passe ou les coordonnées bancaires. Le but est de commettre un délit comme le piratage de compte ou encore des achats frauduleux. Il existe des mesures préventives pour s’en protéger.



La première mesure est de ne jamais communiquer d’informations sensibles par messagerie ou téléphone parce qu’aucune administration ou entreprise sérieuse ne vous demandera jamais ces informations par ce biais.

 

Méfiez-vous également des messages inattendus, alarmistes ou proposant un remboursement. Avant de cliquer sur un lien douteux, positionnez le curseur de votre souris sur ce lien sans cliquer et vous verrez apparaître l’adresse du site vers lequel vous serez réellement dirigé. Il est essentiel de toujours prendre le temps de vérifier l’origine de ce type de message avant de faire quoique ce soit.

 

Commencez par regarder l’adresse de l’émetteur du message et celle du site sur lequel on vous attire. La moindre faute d’orthographe doit vous alerter sur la vraisemblance du site. L’adresse du site qui s’affiche sur votre navigateur doit correspondre exactement au site concerné. Un seul caractère différent prouve qu’il s’agit très certainement d’un site frauduleux.

 

Au moindre doute, fermez immédiatement la page correspondante et contactez directement l’organisme pour lui faire confirmer qu’il est bien à l’origine du message.

 

Enfin, rendez-vous sur la plateforme Cybermalveillance.gouv.fr pour obtenir plus de conseils, vous protéger et réagir face à ce type d'attaque.

Consomag
Haut de page