Agir contre le démarchage téléphonique avec l'ADEIC


Numéros fixes, de portables ou débutants par 09 ou 08… Vous n’en pouvez plus d’être dérangé chez vous par des appels vous proposant nouvelles cuisines, fenêtres isolantes, placements financiers ou encore nouvel abonnement téléphonique. Dès le prochain appel, s’il ne l’a pas fait, demandez à votre interlocuteur de décliner son identité, le nom de l’entreprise qui l’emploie et la nature de son appel. S’il vous propose une offre commerciale. Pas de doute… C’est du bien du démarchage téléphonique.



Vous pouvez demander tout simplement à votre interlocuteur d’être radié de sa liste d’appel. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement sur la liste officielle d’opposition au démarchage téléphonique BLoctel, en vous rendant sur le site ou en envoyant un courrier à Bloctel, un système mis en place par le Ministère de l’économie. Il vous suffit de vous inscrire et vos coordonnés fixe ou mobile rejoindront le liste des consommateurs que les entreprises pour lesquelles nous n’êtes pas clients ont interdiction de démarcher.

 

Votre demande pourra être prise en compte sous 30 jours maximum après confirmation de votre inscription par Bloctel. Vous serez protégé pendant 3 ans. Si malgré tout, les appels continuent, n’hésitez pas à dire à votre interlocuteur que vous êtes inscrit sur le site Bloctel et faites un signalement sur ce même site. L’entreprise risque alors une amende administrative qui peut aller jusqu’à 75 000 euros.

 

Enfin, n’hésitez pas à contacter votre opérateur de téléphone et à demander votre inscription gratuite sur la liste "anti-prospection". Elle l’empêchera de divulguer vos  numéros de téléphone fixe ou mobile figurant dans les annuaires pour qu’ils ne soient pas utilisés par leurs partenaires commerciaux.

Consomag
Haut de page