Remboursement anticipé d’un crédit conso : attention aux indemnités avec le réseau des CTRC


En 2016, 7 millions de ménages ont souscrit un crédit à la consommation.



Si vous avez un ou des crédits à la consommation, et que votre situation financière évolue (baisse ou augmentation de revenus, besoin de nouveaux financements...), vous pouvez avoir besoin d’effectuer un rachat de crédits.

 

Mais vous devez être vigilant en cas de remboursement anticipé d’un crédit à la consommation, parce que le montant du remboursement peut être majoré d’indemnités. Par conséquent, vous devez vous référer à vos contrats de crédits et regarder les conditions de remboursement anticipé de chacun des prêts concernés car les règles peuvent varier.

 

Sachez qu’il existe des exceptions : les règles de calcul des sommes restant dues varient selon la somme restant à rembourser.

 

Vous devrez payer des indemnités en fonction des soldes dus et des durées. Au-delà de 10 000 euros, des indemnités de remboursement anticipées peuvent être réclamées.

 

Il faut toujours se référer aux conditions de votre contrat de prêt. Il est important que le calcul restant dû soit bien exact dans le cas d’un rachat de prêt. Par exemple, afin que le montant emprunté permette de rembourser la totalité des prêts.

 

Faites donc une demande préalable à l’organisme préteur pour connaitre le solde à rembourser.

 

Enfin, il existe des cas où aucune pénalité n’est à payer quelque que soit le solde dû. Dans le cas où le remboursement du crédit intervient suite à la réalisation d’un événement garanti par une assurance couvrant le crédit. Par exemple suite à l’invalidité ou encore au décès.

 

 

En résumé:

 

  • calculez les pénalités de remboursement anticipé,
  • renseignez-vous sur le montant à emprunter en cas de rachat de prêt,
  • relisez attentivement les conditions de vos contrats de prêt.

 

Vidéo réalisée avec la participation de Familles de France 62 et du CTRC Hauts-de-France.

Vidéos
Haut de page