Bien comprendre ce qu'est un véhicule hybride avec l'ADEME


Je sais que les ventes de véhicules hybrides progressent mais je ne suis pas sûre d’avoir bien compris comment cela fonctionne !



Réponse avec Maxime PASQUIER de l'ADEME.

 

Tout d’abord, il faut comprendre qu’un véhicule hybride utilise 2 moteurs : un thermique qui fonctionne au carburant et un électrique qui fonctionne avec une batterie.

 

Il en existe 3 types :

 

  • le premier, la voiture hybride légère, également appelée "mild-hybrid", repose sur une hybridation légère (une batterie avec une petite capacité). Mais les économies de carburant avec l’hybride léger sont faibles, il ne peut pas propulser la voiture en mode 100 % électrique au-delà d’une 10ne de km/h,
  • la voiture hybride "classique", également appelée "full hybrid" offre de belles économies de carburant. Elle n’autorise que quelques kilomètres d’autonomie électrique à faibles vitesses. Le moteur électrique assiste aussi le moteur thermique principal dans les accélérations à vitesse plus élevée.  Elle ne nécessite pas d’être rechargée sur le réseau. En revanche, son prix reste élevé avec un surcoût d’environ 5 000 € par rapport à un modèle 100 % thermique et elle ne bénéficie plus du bonus écologique depuis 2017,
  • enfin 3ème catégorie : la voiture hybride rechargeable, aussi appelée "plug-in hybrid" dispose d’un moteur électrique plus puissant, d’une batterie de plus grande capacité et d’une prise de recharge externe. Elle permet de rouler parfois jusqu’à près de 50 kilomètres en tout électrique. Sa consommation de carburant est extrêmement faible et elle bénéficie du bonus écologique.

EN revanche, à l’achat le prix est encore très élevé entre 35 et 40 000€.

Consomag
Haut de page