Bitcoin et cryptomonnaies : ce qu'il faut savoir ! avec Familles de France


Qualifié à tort de monnaie virtuelle ou crypto monnaie, le BITCOIN s’échange en ligne et n’est matérialisé par aucune pièce ou billet. Il repose sur un protocole informatique de transaction crypté et décentralisé appelé "blockchain".



Son fonctionnement s’appuie sur un réseau sans intermédiaire et il ne bénéficie pas d’un cours légal contrairement aux monnaies émises par les banques centrales. Le Bitcoin revêt une complexité technologique et des risques qu’il est indispensable de connaître avant d’investir.

 

Effectivement, comme le montre les récentes fluctuations du Bitcoin, c’est un actif qui peut vite s’envoler, comme il peut tout aussi vite s’effondrer. Cette imprévisibilité expose à des risques élevés de perte d’argent sans aucune garantie du capital investi. Le Bitcoin est un actif non réglementé qui ne s’échange pas sur un marché régulé, il ne bénéficie donc pas d’un cours légal comme c’est le cas pour les monnaies conventionnelles comme l’euro.

 

Il existe de nombreuses plateformes d’échange du Bitcoin mais ces plateformes ne sont pas régulées par l’AMF, l’autorité des marchés financiers ni par l’ACPR l’Autorité de contrôle prudentiel et de Résolution.

 

Si vous décidez d’investir, informez vous donc au maximum sur la fiabilité de ces intermédiaires. Pour cela, vous pouvez consulter la liste noire des plateformes d’échange publiée par l’AMF. Attention toutefois car cette liste n’est pas exhaustive.

 

Il faut également garder à l’esprit qu’un rendement élevé implique toujours des risques élevés. S’agissant d’un investissement risqué, Il est donc essentiel de se renseigner le plus possible avant d’investir dans le Bitcoin et de n’investir que des sommes que vous pouvez vous permettre de perdre.

Consomag
Haut de page