Comment mieux réguler son chauffage pour faire des économies ? avec l'ADEME


L’ADEME rappelle que le poste "chauffage" représente, en moyenne, plus de 60 % des dépenses énergétiques d’un logement. La régulation, en maintenant la température à une valeur choisie, ainsi que la programmation, qui adapte la température en fonction des besoins des occupants, sont des solutions intéressantes et faciles à mettre en œuvre. Et bénéficier de l’aide Coup de Pouce pour l’installation d’un thermostat.



Si on dispose d’un chauffage central, il est possible de réguler le fonctionnement de la chaudière en fonction de la température extérieure et des apports de chaleur du soleil, grâce à un thermostat d’ambiance équipé d’une sonde extérieure ainsi que des robinets thermostatiques installés sur les radiateurs.

 

Avec un chauffage décentralisé, la régulation peut se faire pièce par pièce grâce à un thermostat électronique intégré à chaque émetteur de chaleur : radiateurs électriques, sèche-serviettes par exemple, ou avec un thermostat d’ambiance unique contrôlant tous les radiateurs. 

 

L’ADEME précise que la programmation complète la régulation. Elle va permettre de faire varier la température en fonction du moment de la journée : jour / nuit, présence / absence et en fonction du jour de la semaine : jours ouvrables / week-end. En chauffage central, il existe des thermostats d’ambiance programmables qui assurent la régulation de la température et la programmation en fonction des jours et des heures.

 

Il existe aussi des thermostats connectés qui vous permettent de modifier la programmation de votre chauffage grâce à votre téléphone où que vous soyez. Avec les programmateurs multizones, vous pouvez définir plusieurs zones dans le logement (celle des chambres, celle des pièces à vivre, celle de la cuisine) et affecter à chacune une programmation particulière.

Consomag
Haut de page