Comment optimiser le tri de nos ordures ménagères ? avec la CLCV


Qu'est-ce-que les "biodéchets" et quelles sont les différentes façons de les valoriser ?



Par "biodéchets", on entend l’ensemble des déchets alimentaires d’origine végétale, comme les épluchures de légumes, les restes de fruits ou encore les coquilles d’œuf. Il s’agit aussi des autres déchets naturels biodégradables : les feuilles mortes ou les herbes coupées, par exemple. L ‘ensemble des ces derniers correspond en moyenne à  40 % de la production d’ordures ménagères résiduelles des Français. Les trier, c’est donc la possibilité de les valoriser dans le cadre d’une économie circulaire. A ce titre, la loi prévoit que tous les particuliers disposent d’une solution pratique de tri à la source de leurs biodéchets avant 2025.

 

Cette généralisation du tri à la source des déchets organiques implique que chaque citoyen ait à sa disposition une solution lui permettant de ne pas jeter ses biodéchets dans sa poubelle d’ordures ménagères.

 

Plusieurs solutions pourront être proposées par chaque collectivité, via des solutions techniques de compostage. Cela peut être, par exemple, le déploiement de bacs individuels ou la mise en place d’un composteur de quartier pour que chacun puisse faire un apport volontaire.

 

Cette gestion de proximité a un double avantage :

 

  • elle permet de limiter la production de déchets à traiter par le service public (moins de mise en décharge et moins d’incinération). De plus, il faut savoir que le compostage permet de réduire par trois le volume de vos biodéchets puisqu’ils sont majoritairement constitués d’eau,
  • l’autre intérêt est aussi de créer de la matière première : le compost. Il peut être utilisé dans son jardin comme engrais naturel. Et si vous n’avez pas de jardin et bien pensez à vos voisins !
Consomag
Haut de page