Comment optimiser son contrat d'électricité ?

avec le Médiateur national de l'énergie (MNE)


 

Pour s’assurer que le contrat d’énergie que vous avez choisi est performant, il faut l’adapter à votre consommation.



En gaz il suffit de dire à votre fournisseur quels sont vos usages, si vous utilisez le gaz pour la cuisson, pour l’eau chaude ou pour le chauffage.

 

En électricité, c’est plus compliqué parce qu’il y a deux choses à vérifier: la puissance du compteur électrique et l’option tarifaire.

 

A retenir :

  • Pour la puissance du compteur celle-ci doit être adaptée à tous les équipements électriques de la maison : le chauffage mais aussi tous les autres équipements électroménagers.
  • Si vous avez souscrit une puissance de compteur électrique trop faible vous allez vite vous en rendre compte le compteur va disjoncter régulièrement, il faudra alors prendre contact avec votre fournisseur pour augmenter la puissance souscrite.

 

A l’inverse, si vous avez souscrit une puissance de compteur trop élevée par rapport à vos usages et à vos équipements. Vous n’aurez pas de soucis, mais en revanche vous paierez un abonnement beaucoup trop élevé.

 

 

 

L’option tarifaire, il en existe plusieurs, les deux plus courantes sont : l’option de base et l’option heures pleines heures creuses. Quand on a une option de base, on paye le prix de l’électricité le même tout le long de la journée. En revanche, quand on souscrit une offre heures pleines heures creuses, le prix est un peu plus cher en heures pleines mais il est beaucoup moins cher en heures creuses. Pour que le contrat heures pleines heures creuses soit intéressant, il faut réaliser 40% de sa consommation en heures creuses.

 

  • Si votre situation évolue, il ne faut pas hésiter à faire changer votre contrat.
  • Avant de vous décider pour une option tarifaire, assurez-vous qu’elle est adaptée à vos usages.
  • N’hésitez pas à faire évoluer votre contrat.
  • Si vous changez de système de chauffage, pensez à changer de tarif.
Consomag
Haut de page