Comment recharger les voitures électriques en copropriété avec la CNAFC


Avoir une voiture électrique implique de pouvoir la recharger régulièrement.



Si elle est garée au sein du parking d’une copropriété, certains aménagements peuvent être nécessaires. Quand on est en copropriété et qu’on a une voiture électrique, il n’est surtout pas question de brancher sa voiture sur une des prises des parties communes. En effet, l’électricité des parties communes est répartie au tantième des copropriétaires.


Il faut donc une prise électrique dédiée et adaptée permettant de mesurer sa propre consommation électrique. Pour ce faire il est nécessaire de mettre en place des installations conçues spécifiquement pour la recharge de voiture électrique telle une borne de recharge.


Mais attention, installer ce type d’équipement nécessite de demander une autorisation à l’Assemblée générale de la copropriété et ce bien en amont. Vous devez envoyer une demande par lettre recommandée avec accusé de réception au syndic de votre copropriété en indiquant les plans et les détails des travaux.
Votre demande sera mise à l’ordre du jour de l’Assemblée Générale et y sera débattu. Quoiqu’il en soit, tout propriétaire ou locataire dispose de ce qu’on appelle « un droit de prise ». Concrètement, c’est la possibilité d’installer à ses frais les équipements lui permettant la recharge de sa voiture.


Sachez que le syndic ne peut s’opposer sans motif sérieux et légitime à ce genre d’installation, permettant un comptage individuel et garantissant une juste répartition de la consommation électrique.

 

A retenir :


•    Installation d’équipements spécifiques nécessaire
•    Faire une demande d’autorisation à l’Assemblée générale de la copropriété
•    L’opposition nécessite un motif sérieux et légitime

Consomag
Haut de page