Comment sécuriser ses objets connectés ?


Un objet connecté est un objet équipé d’une couche de capteurs qui lui permet de communiquer des données à un réseau informatique, via un smartphone, ordinateur ou directement, en les transmettant par le WiFi, bluetooth, la 3 ou la 4 G. On les trouve dans tous les domaines : domotique, sport, santé, travail, loisirs. Les objets connectés semblent anodins et s’intègrent facilement dans la vie quotidienne mais les données qu’ils traitent ne sont pas anodines. Il faut être vigilant sur la manière de partager et de donner des accès à ces données.



Le consommateur doit exercer son esprit critique en toutes circonstances et demeurer vigilant.

 

En amont de l’achat, il doit tout d’abord se renseigner sur le fabricant de l’objet connecté et sa provenance, en privilégiant des marques reconnues plus aptes à lutter contre les virus. Pour cela, consultez le site internet du commerçant ainsi que les avis des consommateurs.

 

Durant l’utilisation de l’objet connecté, il est recommandé de vérifier que les capteurs ne sont pas activés en permanence. Par exemple, pour la géolocalisation, vous pouvez activer ou désactiver les paramètres en fonction de votre utilisation en allant dans les paramètres de réglage.

 

Faites des mises à jour régulières. Certains logiciels et applications d'objets connectés proposent d'actionner des mises à jour automatiques. D'autres envoient des notifications pour signaler qu'une mise à jour est disponible. De manière générale, il faut toujours les appliquer pour éviter des failles dans la sécurité.

 

Enfin, afin de réduire les chances de vol des données ou d’intrusion malveillante au sein des appareils, éteindre systématiquement l’objet connecté quand l’objet n’est pas en cours d’utilisation.

Consomag
Haut de page