Comprendre l'épargne salariale avec l'AMF


Près d’un salarié sur 2 a accès à un dispositif d’épargne salariale. Il s’agit d’une épargne de moyen et long terme. C’est une épargne régulière, construite avec l’aide de son employeur qui permet de financer ses projets ou sa retraite. Cela peut concerner tous les salariés, y compris ceux des PME et des TPE.



L’épargne salariale se constitue à partir de l’intéressement ou de la participation aux bénéfices, qui est obligatoire dans les entreprises de plus de 50 salariés. A ces sommes peuvent venir s’ajouter des versements volontaires de votre part, et une somme complémentaire versée par votre employeur que l’on appelle l’abondement.

 

Les sommes attribuées au titre de l’intéressement ou de la participation sont versées automatiquement par l’employeur sur un Plan d’épargne entreprise (PEE) ou un Plan d’épargne pour la retraite collectif (PERCO). Sauf si le salarié lui indique qu’il souhaite les percevoir directement. Elles ne sont pas soumises à l’impôt sur le revenu et sont gérées au quotidien par des établissements financiers.

 

Les sommes épargnées sur un PEE sont bloquées durant 5 ans, tandis que celles qui sont versées sur le PERCO ne sont disponibles qu’à l’âge de la retraite. Si vous avez besoin de cet argent plus tôt que prévu, il existe toutefois plusieurs cas de déblocage qui vous permettent de récupérer ces sommes épargnées. Par exemple pour l’acquisition de votre résidence principale.

 

Les cas de déblocage pour le PEE et le PERCO sont différents. Ils sont bien moins nombreux pour le PERCO. Or ces sommes sont bloquées jusqu’à l’âge de la retraite.

 

Renseignez-vous pour les connaître auprès de l’établissement financier qui gère votre épargne salariale ou sur le site epargnesalariale-france.fr.

Consomag
Haut de page