Cosmétiques : attention aux substances indésirables ! avec l'UFC-Que choisir


Allergènes, perturbateurs endocriniens, irritants... il n’est malheureusement pas rare de trouver une ou plusieurs de ces molécules toxiques dans les cosmétiques. De la crème solaire au déodorant, en passant par du rouge à lèvres ou encore de l’après-rasage, nombre des produits que nous utilisons quotidiennement seraient donc loin d’être inoffensifs.



Parmi les nombreux ingrédients utilisés par l’industrie cosmétique, 143 d’entre eux présentent des risques pour la santé : toxiques, cancérogènes, perturbateurs endocriniens…

 

Par exemple, nous avons repéré que l’on trouve des huiles et des hydrocarbures (qui sont des minéraux toxiques ou cancérogènes), dans 82 % des rouges à lèvres et dans 80 % des colorations capillaires, on trouve des allergisants ou des perturbateurs endocriniens. Sans parler du risque de l’effet cocktail pour certains produits dans lesquels, on trouve plusieurs substances indésirables, augmentant ainsi l’exposition des consommateurs.

 

Cependant, rassurez-vous, ce ne sont pas 100 % des produits cosmétiques qui présentent des risques. Pour choisir au mieux les produits que vous achetez, pensez au bio. Le seul bémol concerne l’utilisation d’huiles essentielles qui peuvent provoquer des allergies. Quelques soient les produits que vous achetez, le mieux, est de toujours regarder leur composition et de faire le tri.

 

L'UFC-Que choisir a mis en place une application gratuite qui fait le travail pour vous. Concrètement elle propose une liste positive des produits ne contenant pas d'ingrédients à éviter. Sinon chez vous ou en magasin, il vous suffit de scanner le code barre du produit pour voir à quelle catégorie appartient le produit, identifiée par des couleurs : du vert (aucun risque identifié à ce jour) au rouge (risque significatif).

Consomag
Haut de page