Garages solidaires, comment ça marche ? avec le réseau des CTRC


Prêts à mettre les mains dans le camboui ? Aujourd’hui, l’instant conso vous fait découvrir les garages associatifs !



Qu'est-ce-que c'est ?

Les garages associatifs, aussi appelés "garages solidaires", vous permettent de réparer votre véhicule à moindre coût. Ils sont ouverts à toutes personnes à faibles revenus. Certains garages fonctionnent comme des self-garages ! C’est-à-dire, des garages en libre service.

 

Comment cela fonctionne-t-il ?

Vous effectuez vous-même de petites réparations, accompagné par un professionnel. Vous pouvez louer des ponts et du matériel, acheter des pièces détachées ou encore des produits pour l'entretien. Cela vous reviendra moins cher qu’une réparation classique : une vidange vous coûtera par exemple une vingtaine d’euros.

 

Dans ces garages, vous pourrez effectuer un certain nombre de réparations vous-même, comme par exemple, la révision du véhicule : vidange, filtres à air, balais d'essuie glace ou le changement de plaquettes de freins par exemple. Pour cela, il faudra simplement vous acquitter d’une adhésion.

 

Vous trouverez aussi des garages solidaires où les réparations seront effectuées par des professionnels, pour environ 40 % du prix classique.

 

Ces garages sont ouverts aux personnes à faibles revenus. Un exemple, les personnes bénéficiaires du RSA ou encore aux foyers dont le coefficient familial est inférieur à 750 euros.

 

Vous aurez  simplement à présenter une attestation de la CAF. Vous trouverez ces garages en Bourgogne, à Grenoble ou encore Angers.

 

 

En résumé :

 

  • acquittez-vous d’une adhésion ou présentez une attestation,
  • faites vous-même votre vidange ou laissez faire,
  • récupérez votre carrosse !

 

Vidéo réalisée avec la participation de Familles Rurales 21 et du Centre Technique Régional de la Consommation Bourgogne.

Vidéos
Haut de page