La cure thermale pour mieux vivre l'après cancer du sein ? avec le CNETh


En 2008, une étude a été menée autour d’un programme d’accompagnement et de réhabilitation post-thérapeutique pour les femmes en rémission complète de leur cancer du sein en milieu thermale. Les résultats de cette dernière ont montré que la cure thermale permettait de diminuer les symptômes dépressifs, et améliorait significativement et durablement la qualité de vie des femmes qui avaient bénéficié d’un séjour.



Après avoir traversé la maladie, nombre de patientes peuvent avoir un sentiment d’abandon. En effet, durant leur traitement, la prise en charge est très importante et une fois qu’elles sont en rémission, elles peuvent se sentir livrée à elle-même, abandonnées. D’où l’idée d’utiliser la médecine thermale pour les accompagner dans cette nouvelle étape de leur vie et par la même occasion leur permettre de mieux gérer l’après maladie et ses effets indésirables. 

 

Proposés sur 2 semaines, les séjours "post cancer  du sein" sont à la charge de la patiente mais pourront également être co-financés dès 2019, s’ils s’inscrivent en supplément d’une cure thermale conventionnée. Pour avoir plus d'infos, consultez le site : www.medecinethermale.fr

 

Les séjours proposés s’articulent autour de 4 axes, soit :

 

  • des soins thermaux doux qui peuvent justement intervenir sur les régions traumatisées par la chirurgie ou la radiothérapie,
  • des ateliers de nutrition car on s’est aperçu que beaucoup de femmes prenaient du poids après leur cancer, ce qui évidemment a une incidence sur l’estime de soi mais également sur les risques de rechute,
  • des activités physiques adaptées : reprendre une activité physique même douce est vraiment importante car c’est un facteur protecteur contre les risques de rechute,
  • et le dernier axe, c’est une prise en charge psychologique qui peut se faire notamment autour de groupe de paroles.
Consomag
Haut de page