La finance durable, qu'est-ce-que c'est ? avec l'AMF


Plusieurs placements existent et notamment l’investissement socialement responsable, appelé ISR.



L’ISR cherche à concilier rendement financier et développement durable en proposant d’investir dans des sociétés sélectionnées sur des critères financiers, et sur des critères extra-financiers dit ESG, c’est-à-dire environnementaux, sociaux et de gouvernance.

 

L’ISR permet donc de financer des sociétés à la gestion durable et responsable. Votre conseiller peut vous proposer d’investir dans des fonds identifiés par des labels : ISR  ou TEEC (Transition énergétique et écologique pour le climat).

 

Ces deux labels ont été créés par les ministères de l’écologie et de la transition énergétique, et des finances. En dehors de ces labels, il existe d’autres notions. Certains établissements proposent par exemple des fonds "bas carbone" : ils sont investis dans des sociétés ayant une faible empreinte carbone ou émettant des obligations vertes pour financer des projets visant à lutter contre le réchauffement climatique.

 

Vous pouvez aussi donner du sens à votre épargne en investissant de façon solidaire pour financer par exemple l’accès à l’emploi pour les personnes en difficulté ou l’entreprenariat dans les pays en développement. Si vous bénéficier d’un plan d’épargne salariale, au moins un fonds solidaire doit vous être conseillé. D’autres investissements durables sont de plus en plus proposés. Faites attention au greenwashing : vérifiez si le projet correspond à vos convictions et assurez-vous auprès de votre conseiller, de sa solidité et de la légalité de l’offre.

 

Contrairement aux idées reçues, investir de façon durable ne signifie pas moins de rendement que les autres formes d’investissement. Et comme tout autre placement, il comporte des risques puisqu’il dépend de l’évolution des marchés financiers.

Consomag
Haut de page