La téléassistance pour les seniors : comment ça marche ? avec l'Indecosa-CGT


Bracelet ou médaillon, le système de téléassistance permet à celui qui le porte, de déclencher par une simple pression, un signal à la centrale d’écoute du prestataire. Grâce au boitier, le téléopérateur peut alors dialoguer avec la personne pour connaître le motif du déclenchement. Pas besoin de décrocher le téléphone, et c’est là tout l’intérêt de la téléassistance qui fonctionne 24 h/24 h et 7 jours/7. 



Si la centrale téléphonique ne réussit pas à joindre la personne qui a déclenché le boitier, elle appelle d’abord les proches mentionnés au contrat, comme un membre de la famille ou un voisin. A ce titre, toute personne choisie doit avoir les clés du domicile et tous les codes d’accès. Si aucun ne répond, la centrale prévient alors les secours.

 

Un service de téléassistance coûte entre 20 et 30 euros par mois. Organismes privés ou structures associatives, il existe de nombreux opérateurs qui proposent la téléassistance. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès des services sociaux de votre mairie, de votre conseil général ou encore de votre caisse de retraite qui peuvent avoir leur propre service.

 

Sachez que faire appel à un opérateur déclaré au titre des services à la personne, permet d’obtenir une réduction d’impôt de 50 % de la dépense. De plus, une aide supplémentaire peut être accordée par votre Conseil Général. Donc, n’hésitez pas le contacter.

 

Quelque soit votre choix, lisez attentivement votre contrat avant de le signer afin de vérifier plusieurs points :

 

  • contient-il des options payantes ?
  • quels sont les coûts d’installation et de maintenance ?
  • quelle est la durée du contrat ?
  • quelles sont les conditions de résiliation ?
Consomag
Haut de page