La téléconsultation : comment ça marche ? avec la CSF


Je n’ai encore jamais eu recours à la téléconsultation et je me demande comment ça se passe exactement ?



Cette question revient de plus en plus souvent. Il faut dire qu’avec la pandémie, la téléconsultation a connu un véritable boum en 2020. Lors du premier confinement, la possibilité de consulter un médecin à distance a vu son usage multiplié par 100.

 

En Avril 2020, le nombre de téléconsultations facturées à l’Assurance Maladie est passé de 40 000 actes par mois à 4, 5 millions. Et aujourd’hui encore, son recours reste massif et l’inscrit véritablement comme une composante essentielle de l’offre de soins en France.

 

Alors quelles sont les étapes d’une téléconsultation ? La Confédération Syndicale des Familles nous dit tout.

 

La première chose à faire est de prendre rendez-vous, soit directement auprès du secrétariat de votre médecin, soit via une plateforme médicale en ligne de prise de rendez-vous. En amont de la consultation, le médecin vous envoie un lien Internet, auquel vous devez vous connecter via votre ordinateur, votre tablette ou votre mobile 5 ou 10 minutes avant le rendez-vous.

 

Evidemment pour cela, il faut avoir une connexion internet et une caméra. Cela dit, avec l’état d’urgence sanitaire, il a été possible pour les personnes n’ayant pas de connexion à haut débit, d’obtenir une téléconsultation sans caméra, par téléphone.

 

 

Quant au mode de paiement et au remboursement, comment ça se passe ?

 

Si la prise de rendez-vous s’est faite en ligne, le paiement s’effectue via la plateforme avant la téléconsultation. Si vous êtes passé par le secrétariat, il vous indiquera quels sont les modes de paiements pratiqués par le médecin.

 

D’ailleurs, quels sont les tarifs pratiqués ? Et quelles sont les modalités de remboursement ?

 

Les tarifs sont strictement les mêmes que ceux que votre médecin pratique dans son cabinet. Quant aux remboursements, les taux de prise en charge sont les même que pour une consultation "classique", et si vous êtes au tiers-payant, celui-ci est également appliqué.

 

Vous dites "votre médecin". Est-ce que cela veut dire que la téléconsultation ne peut se faire qu’avec un praticien qui nous suit déjà ?

 

Certaines exceptions existent, notamment celles liées à une urgence mais, pour une prise en charge de qualité, il est important que le médecin téléconsultant ait déjà vu le patient en physique au moins une fois au cours des 12 derniers mois, précédant la téléconsultation. Et si votre médecin traitant vous adresse à un autre médecin téléconsultant, cela doit se faire dans le respect du parcours de soins coordonné.

 

Si on a encore le temps, c’est aussi important de rappeler qu’en tout état de cause, une téléconsultation doit toujours être réalisée en alternance avec des consultations physiques.

 

Une autre question, c’est celle de l’ordonnance. Là aussi, comment ça se passe ?

 

Et bien très simplement ! Après la téléconsultation, si besoin, votre médecin vous envoie une ordonnance qui peut vous être transmise soit sous format papier par la voie postale, soit sous forme numérique par mail.

 

En résumé :

 

  • Avant la consultation, le médecin envoie un lien internet pour se connecter quelques minutes avant l’heure prévue.

  • Sur les plateformes de prise de rendez-vous, le paiement s’effectue en ligne avant la téléconsultation.

  • Les tarifs et taux de remboursement sont identiques à ceux d’une consultation physique.

  • Le médecin téléconsultant doit connaître le patient.

 

Consomag
Haut de page