Le tri sélectif en outre-mer avec l'INC


Depuis 10 ans, on observe une forte progression du geste de tri dans ces territoires. On est passé de 20 000 tonnes recyclées en 2010 à plus de 47 000 tonnes en 2017.



Chaque habitant des Dom-com a trié en 2017, 26 kgs d’emballages ménagers et de papiers. Les performances de tri varient d’un territoire à l’autre selon le mode de consommation, les contextes géographiques, l’accessibilité etc... Malgré ces disparités, le tri progresse tous les ans et des actions adaptées localement, sont mises en œuvre.

 

Les objectifs affichés sont d’atteindre d’ici 2025 le 0 déchets en décharge et 100 % des emballages et papiers avec des solutions de recyclage ou de réemploi.

 

Chacun est concerné par les consignes de tri, mais il n’est pas toujours évident de s’y retrouver.

 

Pour ce faire, il faut se référer à l’étiquetage et à la signalétique sur les emballages qui vous permettent de comprendre comment trier vos emballages et papiers.

 

Tous les emballages en verre, en métal, en carton et tous les papiers se trient. Vous pouvez aussi trier toutes les bouteilles et flacons en plastique. Il est inutile de laver ces emballages, il suffit de bien les vider.

 

Jaune, bleu, blanc ou vert : les codes couleurs varient d’un territoire à l’autre. Les communes mettent à disposition un numéro de téléphone sur les contenants.

 

De plus, si les usagers ont des questions à poser, il existe dans les collectivités un service environnement. Des applications sont également disponibles pour vous aider. Il suffit de saisir le type d’emballage et de se géolocaliser pour connaître les points de collecte les plus proches.

 

> Pour plus d’informations, consultez le site www.consignesdetri.fr

Consomag
Haut de page