Les écrans 3D et la vision des jeunes enfants avec l'Unaf


Les enfants sont de plus en plus exposés aux écrans 3D en jouant sur des consoles de jeux, en regardant des films au cinéma ou sur leur télévision. Mais quel est l’impact des écrans 3D sur la vision des enfants ?



Explications

Les technologies 3D sont également appelées technologies en trois dimensions stéréoscopiques. Elles permettent de voir en relief à l’aide de lunettes ou d’écrans spéciaux.

 

Jusqu’à l’adolescence, le système visuel continue de se développer avec la formation des muscles. Les yeux des enfants sont alors encore sensibles et peuvent prendre de mauvais réflexes. L’ANSES l’agence nationale de sécurité sanitaire, déconseille ainsi d’exposer les enfants de moins de 6 ans aux technologies 3D. Quant aux enfants de moins de 13 ans, l’usage doit être encadré et modéré.  

 

Nos conseils

 

  • Pour limiter la fatigue visuelle, veillez à ne pas laisser vos enfants devant les écrans durant une durée trop prolongée et n’hésitez pas à instaurer des pauses sans écrans,
  • à 1h d’écran doit correspondre 1h d’activités extérieures (par exemple),
  • si vos enfants portent des lentilles ou des lunettes, ils doivent les conserver durant leur exposition aux contenus 3D,
  • respectez bien les instructions d’utilisation des appareils 3D, comme les consoles ou les téléviseurs,
  • entre l’écran et l’enfant, il faut garder une certaine distance, idéalement 50 cm. Il est important d’éviter trop de contraste de luminosité entre l’écran et la pièce,
  • soyez vigilants concernant l’apparition d’éventuels symptômes chez votre enfant comme des maux de tête, des troubles de la vision, une perte de concentration ou encore une sensation d’œil sec. En cas de doute, rapprochez-vous d’un ophtalmologiste.

Retrouvez également de nombreux conseils sur les écrans pour les enfants sur la page facebook "mon enfant et les écrans".

Consomag
Haut de page