Les probiotiques sont-ils utiles à notre flore intestinale ? avec l'UFC-Que Choisir


Notre intestin est peuplé de centaines de milliards de bactéries. Elles composent notre microbiote et la diversité de leurs espèces en assure le bon fonctionnement. Particulier à chaque individu, le microbiote joue un rôle important sur notre santé. Résultat : les fabricants de compléments alimentaires proposent des probiotiques pour entretenir sa variété et préserver notre santé.



On trouve effectivement aujourd’hui, de plus en plus de produits présentés comme des probiotiques en pharmacie ou parapharmacie. Le problème, c’est qu’il ne s’agit pas véritablement de probiotiques qui, selon l’Organisation Mondiale de la Santé, sont "des micro-organismes vivants qui confèrent un bénéfice pour la santé lorsqu’ils sont consommés en quantité adéquates". Or, de tous les compléments alimentaires à base de micro-organismes, aucun n’a fait la preuve de son efficacité sur la santé.

 

Il existe d’autres moyens de prendre soin de sa flore intestinale. L’alimentation est bien sûr primordiale, en privilégiant diversité et apport en fibres via les fruits et légumes, céréales complètes et légumineuses, et en évitant ou du moins limitant les aliments ultra-transformés.

 

Il est à rappeler que le terme "probiotique" a été interdit d’utilisation par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). Si bien que les fabricants n’ont pas le droit d’afficher le terme "probiotiques" ni d’allégations liées à la santé.

 

Pour contrer ce problème, beaucoup de marques utilisent des mots ressemblant à ce terme pour vendre leur produit : ProViotique, Ultrabiotic... Les professionnels de santé demandent donc que ces probiotiques soient considérés comme des médicaments afin que leur efficacité soit testée avant d’être commercialisés.

Consomag
Haut de page