Les règles essentielles pour faire construire sa maison au bord de la mer avec l'Indecosa-CGT


Quelles sont les règles essentielles à connaître avant de vous lancer dans la construction d’une maison au bord de la mer ?



Depuis plus de 30 ans, la loi littoral est claire : il est interdit de la construire sur une bande de 100 mètres à compter de la limite haute du rivage ou des plus hautes eaux, à marée haute donc… C'est un moyen de protéger du béton la côte, de respecter la biodiversité et surtout, la vie des habitants des bords de mer.

 

Sachez qu’il est aussi interdit de construire une maison isolée. Elle doit être dans la continuité des villes, villages ou des hameaux existants. Comme pour toute construction, vous devez donc consulter le Plan local d’urbanisme en mairie. Ce plan vous informera des zones constructibles. De plus, la plupart des parcelles en bord de mer sont protégées par le réseau Natura 2000 qui répertorie tous les espaces naturels protégées. Consultez la Charte de la zone géographique qui vous intéresse.

 

Une fois que vous avez vérifié que la zone est possiblement constructible, vous devrez alors déposer un permis de construire et c’est la mairie qui vous l’accordera ou pas. Si la loi littoral est stricte, en 2018, la loi Elan est venue assouplir quelques points.

 

S’il était impossible d’imaginer, il y a encore un an, une construction entre deux maisons, sur ce que l’appelle "une dent creuse", c’est aujourd’hui envisageable, sous réserve de l’acceptation du permis de construire par la mairie et la commission départementale de la nature des paysages et des sites.

 

Dans tous les cas, avant de vous lancer dans la maison de vos rêves, n’oubliez jamais que ce genre de projet comporte des risques.

Consomag
Cliquez ici pour ouvrir de nouveau le bandeau d’information et de réglage des cookies Haut de page