Médicaments : le thermalisme peut-il aider au sevrage ?


On va prendre l’exemple des benzodiazépines.



Les benzodiazépines sont des médicaments que trop de Français prennent à trop forte dose ou trop longtemps, soit parce qu’ils présentent de l’anxiété ou qu’ils ont des troubles du sommeil.

 

Lorsque l’on met à profit la diminution de l’anxiété, l’amélioration du sommeil que procure la cure thermale et qu'elle est combinée avec des techniques thérapeutiques destinées à modifier le comportement des personnes, on va pouvoir garantir un succès dans le sevrage de benzodiazépines. Alors ce succès est important.

 

Il est important d’abord pour le patient parce qu’il va réduire le risque d’un certain nombre d’événements fâcheux : des chutes, bien sûr mais également l’élément de favoriser la survenue d’une maladie d’Alzheimer.

 

Le bénéfice est également pour la collectivité et en particulier pour l’assurance maladie car cela va réduire les coûts de santé qui sont liés à la consommation de ces produits.

Consomag
Haut de page