Mieux comprendre l'investissement en bourse avec l'AMF


Les entreprises ayant besoin de financement émettent des titres appelés actions. Acheter une action, c’est investir dans l’économie réelle et devenir propriétaire d’une partie du capital de l’entreprise. En contrepartie de son investissement, l’actionnaire reçoit des dividendes, ce qui lui permet de faire fructifier son épargne. Il peut aussi revendre ses actions pour espérer faire des bénéfices.



Investir en bourse, n’est pas réservé aux professionnels ou aux grandes fortunes. Il existe plusieurs supports comme le PEA ou le compte-titres que vous pouvez souscrire auprès de votre banque. Il s’agit d’un investissement de long terme qui comporte des risques car il est soumis aux aléas économiques. Il est donc recommandé de diversifier ses placements en achetant des actions de sociétés différentes, dans des secteurs d’activité différents et sur plusieurs zones géographiques par exemple en Europe et aux Etats-Unis.

 

La valeur de vos actions dépend de l’offre et de la demande. Si l’investissement en bourse est plus risqué que d’autres placements, il vous offre également de meilleures perspectives de rendement. Suivez régulièrement le cours de vos actions. En cas de baisse des marchés, ne vous précipitez pas. Revendre ses actions lorsque les cours sont bas est le meilleur moyen de perdre de l’argent. Faites preuve de patience car vous investissez sur le long terme.

 

La bourse est un marché réglementé. En France, l’Autorité des marchés financiers est chargée de la surveiller pour éviter, par exemple, les manipulations de cours. Elle contrôle également la qualité des documents d’information qui aident les actionnaires à prendre des décisions lors des assemblées générales.

 

En cas de problème, l’Autorité des marchés financiers peut aussi diligenter des enquêtes et sanctionner les acteurs n’ayant pas respecté leurs obligations professionnelles.

Consomag
Haut de page