Posséder de nombreux objets... Est-ce indispensable ? avec l'Ademe


Posséder, accumuler, c’est pour certains synonyme de richesse ou d’existence. Consommer responsable, c’est porter un autre regard sur sa façon de consommer.



 

L’objectif est d’en tirer des bénéfices : budget, environnement, santé, éthique, bien-être. 70 % des émissions de CO2 proviennent des produits que nous consommons. Les impacts de nos achats sont donc loin d’être anodins pour la planète.

 

C’est pourquoi, plutôt que de vouloir absolument acheter, changer quelques habitudes permet de réduire les impacts de nos produits sur l’environnement.

 

Par exemple, louer une scie sauteuse, partager une tondeuse ou encore emprunter un appareil à raclette, sont des gestes simples auxquels on ne pense pas toujours. L’usage du produit est optimisé et permet d’éviter l’achat de produits neufs.

 

De plus, ces pratiques de consommation permettent de créer du lien social avec ses voisins, par exemple.

 

Accumuler est une autre conséquence de la société de consommation. Promotions et bonnes affaires en tout genre, nous poussent à toujours vouloir plus. Résultat : les tee-shirts s’empilent dans nos armoires ; les outils dans nos boîtes à bricolage, et le tout s’accumule dans nos appartements, maisons, garages, caves et greniers à objets pour n’être au final que très peu utilisé.

 

Faire un  nettoyage "d’automne" peut-être source de bien-être.

 

Donner à la petite voisine une dînette, troquer un vêtement, déposer des objets à la recyclerie, fera le bonheur de chacun. Ces gestes simples permettent aussi d’allonger la durée de vie des produits.

 

Et pour éviter à la première occasion de remplir à nouveau votre maison, avant d’acheter, posez vous la question de votre véritable besoin et adaptez vos achats.

Consomag
Haut de page