Que faire en cas d'usurpation d'identité dans le domaine financier ? avec la Banque de France


Des escrocs peuvent usurper votre identité après le vol de vos papiers d’identité ou le piratage de vos données personnelles en ligne, afin de réaliser des opérations financières en votre nom. Mais ils peuvent également usurper l’identité d’une banque, d’une assurance ou d’un organisme public, dans le but de vous convaincre d’effectuer certaines opérations.



Donc, un mot d’ordre, soyez vigilants ! Par exemple, conservez vos documents personnels dans un endroit sûr et ne les communiquez pas à des tiers que vous ne connaissez pas ou dont vous n’êtes pas sûr de la véritable identité. Ne répondez pas aux emails vous demandant des informations personnelles ou bancaires. Sachez que les professionnels du secteur financier, comme votre banque, ne réclament jamais ce type d’informations par téléphone ou sur internet.

 

Si vous êtes victime d’une usurpation de votre identité, déposez plainte et prévenez dans les plus brefs délais tous les établissements financiers dont vous êtes client (banquiers, assureurs …). Pour vous assurer qu’aucun compte n’a été ouvert frauduleusement sous votre identité, consultez le fichier des comptes bancaires FICOBA en saisissant la CNIL.

 

Vous pouvez également vérifier si des incidents ont été déclarés à la Banque de France en lui écrivant ou en la contactant par internet sur le site de la Banque de France : https://accueil.banque-France.fr. Vous pourrez y créer un espace personnel et échanger de manière rapide et sécurisée. S’il s’avère que vous êtes fiché à cause d’un usurpateur, la Banque de France apposera dans ses fichiers la mention "Identité usurpée" pour les incidents concernés, afin d’indiquer que vous n’en êtes pas à l’origine.

 

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter le site internet de la Banque de France.

Consomag
Haut de page