Quels labels choisir pour consommer responsable ? avec le CGDD


De sa fabrication à sa fin de vie, chaque produit que nous consommons a des impacts sur l’environnement : sur l’eau, sur l’air, sur les sols, sur la biodiversité, sur le changement climatique…



Pour les limiter, tout le monde a un rôle à jouer : fabricants, distributeurs, acheteurs professionnels, agriculteurs, pouvoirs publics… mais aussi les consommateurs que nous sommes.

 

Les labels sont très utiles pour identifier les produits plus respectueux de l’environnement lors de nos achats. On les trouve sur de nombreux produits du quotidien (qui se mangent et qui ne se mangent pas), dans une très large gamme de prix et dans de très nombreux magasins et sur Internet.

 

Pour savoir à quels labels se vouer, l’ADEME, Agence publique de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, a analysé des labels, connus et moins connus, apposés sur des produits de notre quotidien. Les labels environnementaux, que chacun d’entre nous peut choisir, avant de faire ses achats, sont consultables sur Internet, gratuitement.

 

Mais attention, chaque catégorie de produit à ses propres labels ! Pourquoi un shampooing n’a pas les mêmes impacts environnementaux qu’un T-shirt ou qu’une tomate ? Un label "recommandé par l’ADEME" n’identifie que les labels qui réduisent les impacts les plus importants du produit concerné.

 

Par exemples :

  • pour les meubles en bois, il y a l’Ecolabel européen, NF Environnement… le bois est issus de forêt durable,
  • pour les vêtements, il y a l’Ecolabel européen, GOTS... qui utilisent moins de substances chimiques.

Il y a aussi des labels sur les peintures, la papeterie, les équipements informatiques, etc.

 

Alors, pour avoir de bons réflexes et acheter des produits plus respectueux de l’environnement au quotidien, vous pouvez consulter le guide "100 labels environnementaux".

Consomag
Haut de page