Quels produits ménagers utiliser pour respecter l’environnement ?


En effet, certaines substances contenues dans les produits d’entretien peuvent être nocives pour la santé mais aussi pour l’environnement.



C’est par exemple le cas de l’ammoniaque. On en retrouve dans les nettoyants pour vitres et pour toilettes, les débouche-tuyaux, les nettoyants pour salle de bains et cuisinières. Quant aux phosphates interdits dans les lessives depuis 2007, ils sont toujours présents dans certains produits pour lave-vaisselle.

 

Certaines de ces substances peuvent provoquer des troubles respiratoires, des irritations des yeux, du nez et de la gorge ou des réactions allergiques. De plus, si ces polluants se retrouvent dans l’eau, ils peuvent être toxiques pour les organismes aquatiques.

 

Afin d’éviter ces produits, il faut au minimum, bien lire les étiquettes. Dans tous les cas, le meilleur moyen pour assainir son habitation est d’aérer tous les jours, de ne jamais boucher les aérations, et de le nettoyer régulièrement avec les produits ayants de moins d’impacts sur la santé et l’environnement.

 

Un produit sans impact sur l’environnement n’existe pas. Néanmoins, les produits verts ont de meilleurs résultats en matière de pollution de l’air. Il est donc recommandé d’opter pour des produits ménagers sous labels environnementaux : Ecolabel européen, Ecocert, nature et progrès, sustainable cleaning.

 

Il faut également éviter certains produits ayant un impact direct sur l’environnement tel que les aérosols, les décapants pour four, ou les désodorisants.

 

Bannir les lingettes qui génèrent un gros volume de déchets, ainsi que les déboucheurs de canalisations, les gels ou blocs WC. Certains produits, très simples et économiques, sont aussi efficaces s’ils sont utilisés régulièrement et présentent peu de risques pour l’environnement : c’est le cas du bicarbonate de soude, du vinaigre blanc ou du savon noir.

Consomag
Haut de page