Travaux de rénovation énergétique : attention au démarchage et aux fraudes ! avec la CSF


Coup de fil à  la maison pour nous vendre… Coups de téléphone, mails, démarchages en porte à porte, nous incitent chaque jour à changer notre chaudière, installer des panneaux solaires, faire des travaux d’isolation.

Quels sont les bons réflexes à avoir en cas de démarchage pour des travaux de rénovation énergétique et surtout de quelle façon démasquer les fraudeurs ?



Ces travaux et installation d’énergies renouvelables chez vous, pouvant donner droit à des aides et des crédits d’impôts, sont devenus un des terrains de jeu favoris des fraudeurs. L’offre est alléchante : rénover votre maison ou votre appartement pour faire baisser votre facture de chauffage et en plus, contribuer à sauver la planète et tout ça pour des tarifs défiant toute concurrence ! Alors prenez garde…La stratégie préférée de ces entreprises : se faire passer pour un partenaire des services de l'Etat. Ils choisissent des noms qui sonnent comme officiels "agence", "contrôle" ou "commission". Ils peuvent même utiliser des en-têtes "bleu, blanc, rouge" pour leurs documents publicitaires. Ils vous assurent aussi que ces travaux sont légalement obligatoires. C’est faux ! De plus, sachez que les services publics et agences d'Etat ne démarchent JAMAIS les consommateurs.Si vous décidez d’engager des travaux en bénéficiant d’un crédit d’impôt, consultez le site Ministère de la transition écologique et solidaire, pour savoir si vous y avait droit. Ensuite, contactez plusieurs entreprises et exigez un devis détaillé, précisant les matériaux utilisés et la qualification Reconnu Garant de l’Environnement pour le professionnel.Exigez une visite préalable de l’artisan et demandez-lui les attestations d’assurances de sa société. Lors du premier rendez-vous : ne donnez jamais vos coordonnées bancaires,ne versez aucun acompte,ne signez rien le jour même.Souvenez-vous que signer un document vous engage. Enfin, n’hésitez pas à consulter le réseau FAIRE, qui vous permet d’obtenir des conseils gratuits d’experts indépendants et de vérifier la qualification de artisans.
Consomag
Haut de page