Fours pyrolyse ou catalyse : quelles différences ? avec l'Indecosa-CGT


Catalyse ou pyrolyse ? Si vous souhaitez en finir avec le nettoyage manuel de votre four, quel est le choix le mieux adapté à vos besoins ?



Avec un four à catalyse, le nettoyage se fait pendant la cuisson des aliments, grâce à l’émail poreux des parois, qui absorbe les graisses. Le système ne fonctionne que sur les parois. Il vous faut quand même laver la lèchefrite et la vitre. A l’achat, le four à catalyse est moins cher et il consomme moins d’énergie que le four à pyrolyse.

 

Le four à catalyse est plus économique que le four à pyrolyse mais il est jugé moins efficace. Le système ne fonctionne réellement que quand la température du four est supérieure à 200 degrés. Il est important de savoir que le sucre a tendance à s’incruster dans les parois poreuses du four et, donc, à gêner le processus d’absorption des graisses. Il faut donc, de temps à autre, quand même passer un petit coup d’éponge à l’intérieur du four.

 

Par pyrolyse, il s’agit de brûler tous les résidus alimentaires en montant la chaleur jusqu’à 500° avec un autonettoyage des parois et de la grille. Il est recommandé de démarrer une pyrolyse après la cuisson d’un plat quand le four est encore bien chaud, afin de profiter de la chaleur déjà produite.

 

La mise en pyrolyse de votre four entraîne une surconsommation électrique. Cependant, certains fours à pyrolyse sont intelligents et ils adaptent la durée du "traitement" à l’état de salissure du four, pour vous faire réaliser quelques économies d’énergie. Que ce soit le nettoyage par pyrolyse ou catalyse, il est important de noter qu’il minimise l’utilisation de détergents polluants.  

Consomag
Haut de page