3 conseils pour se constituer une garde-robe durable




1 - Réutiliser ce que l’on possède déjà

Réparer les pièces et réutiliser ce que l’on a déjà dans son dressing avant de jeter et de racheter. Recoudre, transformer, customiser, autrement dit, rallonger le cycle de vie d’un vêtement.

 

10,5 millions de tonnes de vêtements sont jetés chaque année dans les décharges aux Etats-Unis (30 fois le poids de l’empire state building).

 

 

2 - Réfléchir à ses futurs achats et penser utile

Se poser les questions : en ai-je vraiment besoin ? Quelle sera la durée de cet achat ? Choisir des pièces que l’on va porter régulièrement. Privilégier la qualité à la quantité.

 

40 % de nos vêtements dans notre dressing sont rarement, voire jamais, portés. Un vêtement est en moyenne porté 4 fois.

 

 

3 - Acheter en seconde main, acheter local

Faire les vide-greniers, chiner dans les dépôt-vente, les boutiques de vêtements dégriffés.

Sur Internet, les sites d’habits d’occasion sont nombreux.

 

 

 

Mia Charlier a lancé un concept d’estore (boutique en ligne) en 2017 "Up & Down Hill", mettant en avant les designers et créateurs belges de prêt-à-porter éthique. Elle est également social média manager.

 

Vous pouvez vous rendre sur le site de l'association Universal Love dont le but est de promouvoir des designers, le plus souvent de mode, engagés dans une démarche de bonnes pratiques (respect des droits humains, respect de l'environnement ...). Cette association a également réalisé un guide "Le revers de mon look" avec l'ADEME.

Haut de page