Vous contestez les frais de relance facturés par votre syndic


Vous avez oublié de payer vos charges de copropriété. Votre syndic vous a adressé une relance par lettre simple et vous a facturé cette démarche. Sachez que vous pouvez contester ces frais, conformément à l'article 10-1 de la loi du 10 juillet 1965.

 

En effet, selon ce texte, sont imputables au seul copropriétaire concerné les frais nécessaires exposés par le syndicat, notamment les frais de mise en demeure, de relance et de prise d’hypothèque à compter de la mise en demeure, pour le recouvrement d’une créance justifiée à l’encontre d’un copropriétaire. En conséquence ne peuvent vous être imputés les frais de relance engagés avant la mise en demeure.

 

 

 

Lettre recommandée avec avis de réception

 

Madame, Monsieur,

 

Le (date), des frais de relance m’ont été facturés, d’un montant de (…) euros, suite à un retard de paiement de mes charges de copropriété.

 

Selon l’article 10-1 de la loi du 10 juillet 1965, seuls les frais de relance à compter de la mise en demeure peuvent être facturés au copropriétaire concerné.

 

En l’occurrence, je n’ai pas reçu de mise en demeure.

 

Je vous remercie, en conséquence, de me rembourser la somme de (…) euros.

 

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

 

(Signature)

Haut de page