Comprendre les frais des agences immobilières, lors d'un achat


Les frais des agences immobilières doivent être payés en cas de recours à une agence immobilière lors de la vente ou de l'achat d'une maison ou d'un appartement.



Le montant des frais d’agence n’est pas encadré par la loi. Il est librement fixé et peut faire l’objet d’une négociation.

 

Le plus souvent, le taux appliqué est situé entre 3 % et 7 %. Pour un appartement vendu 450 000 euros, les honoraires de vente s'élèvent en moyenne à 24 390 euros (TTC).  Dans la quasi-totalité des cas, le montant des honoraires est défini en proportion du prix de vente. Par conséquent, plus le montant de la transaction est élevé, plus celui des frais d'agence l'est également. 

 

Pour que le professionnel ait droit à ces honoraires, il doit être titulaire d’un mandat écrit. Ce document doit donner les éléments pour déterminer le montant des honoraires. Il peut s’agir d’un forfait ou d’un pourcentage sur le prix de vente.

 

Les annonces d'un bien en copropriété doivent faire figurer :

 

  • le prix de vente du bien faisant l'objet de la publicité,
  • la partie qui paye les honoraires du professionnel à l'issue de la réalisation de la transaction,
  • le montant toutes taxes comprises (TTC) des honoraires du professionnel.

Le prix de vente comprend obligatoirement la part des honoraires du professionnel à la charge de l'acquéreur et est exprimé à la fois honoraires inclus et exclus. Le prix honoraires inclus doit apparaître en caractères plus importants.

 

Les honoraires doivent être affichés de façon lisible et visible à l'entrée des agences. Si l'établissement dispose d'une vitrine, les prix doivent être affichés dans le même format et au même emplacement que celui normalement réservé aux annonces immobilières. Ils doivent être parfaitement visibles depuis l'extérieur.

Haut de page