INDECOSA-CGT - Association de consommateurs


logo INDECOSA-CGT

ASSOCIATION POUR L'INFORMATION ET LA DEFENSE DES CONSOMMATEURS SALARIES-CGT

 

263, rue de Paris
93516 Montreuil Cedex
Tél : 01 48 18 84 18
Fax : 01 48 18 84 82
 
Internet : http://www.indecosa.cgt.fr

Liste des associations départementales
E-mail : indecosa@cgt.fr

 

OBJECTIFS

Assurer et développer la protection, la formation, l'information et la défense des consommateurs et des locataires. Suivre la mise en œuvre d'actions consuméristes portant des valeurs sociales et environnementales.

 

ORGANISATION

Présidente : Martine Sellier - Trésorier : Christian Khalifa.
Bureau : il prépare les travaux et impulse la dynamique de l’organisation sur le territoire.

Conseil d’administration : 40 membres. Instance dirigeante de l’association, il constitue un lieu de réflexion, de propositions et de décisions.

Assemblée générale : actuellement une assemblée générale statutaire annuelle a lieu, notamment pour traiter l'activité principale en cours, les questions inhérentes aux finances et à la validation des comptes et celle des nouveaux membres des instances dirigeantes. Y sont conviés les représentants des associations départementales, des membres fondateurs, le conseil d'administration...
Tous les trois ans, l'assemblée générale (200 membres) réunit les délégués des associations départementales, les membres du bureau, les membres du conseil d'administration, les membres fondateurs de la CGT et les associations admises comme membres honoraires, et arrête les grandes orientations d'Indecosa-CGT.

 

328 points d'accueil regroupant plus de 672 000 adhérents.
L'association est membre de ConsoFrance, coordination de sept associations de défense des consommateurs (Adéic, Afoc, Cnafal, CNL, Fnaut, Indecosa-CGT, Léo Lagrange Consommation) qui œuvrent pour un consumérisme social et environnemental.
 

Antennes locales
L'Indecosa-CGT est présente sur l'ensemble du territoire national, avec plus de 280 associations départementales, locales et d'entreprises. Le plus souvent dans les locaux des unions locales, des bourses du travail ou des comités d'entreprises, des militants tiennent des permanences et organisent des actions collectives.
 
Chaque année, des milliers de litiges sont pris en compte et traités par l'Indecosa-CGT.
 
Adresses et téléphones sur le site.

 

AGREMENTS - RECONNAISSANCE SPECIFIQUES

Agrément association de défense des consommateurs.

Agrément pour représenter les  usagers dans les instances hospitalières ou de santé publique.

 

HISTORIQUE

L'Indecosa-CGT est née en octobre 1979 d'une volonté de la CGT de se doter de moyens nouveaux pour agir dans les domaines de la consommation, de l'environnement et du cadre de vie. Les interventions de la CGT sur les enjeux de consommation ne datent pas d'hier. Les batailles contre la vie chère sont nées avec le salariat. La Vie ouvrière du 5 octobre 1910, qui rapportait les débats des dirigeants de l'époque, fait état de la décision de la CGT de mettre en place une commission de la vie chère pour étudier la formation des prix et le processus menant de la matière première au produit final.
 
L'histoire de la consommation met en évidence son imbrication dans les rapports de la société. L'Indecosa-CGT s'est donc continuellement intéressée aux liens entre consommateur et loi du marché : elle n'a cessé de remettre en cause la théorie de la liberté économique, qui, selon elle, n'a pas toujours apporté au consommateur la liberté de choisir et la baisse des prix. Ses grandes batailles des années 1980 ont porté sur la valeur des produits (campagne sur la balance Téraillon en lien avec le comité d'entreprise), la réglementation des locations (campagne pendant les vacances), la gratuité des chèques (campagne contre les chèques payants).
 
A la fin des années 1990, l'Indecosa-CGT a défendu les consommateurs en agissant directement auprès des pouvoirs publics : pour l'adoption de la loi contre les exclusions de septembre 1998, en rendant un rapport au Conseil national de la consommation (CNC) sur la législation des loteries, en militant contre l'utilisation des éthers de glycol à usage domestique et professionnel en 1999, contre les pratiques de viandes au détergent dans l'affaire Brunet en 2001. Depuis 2007, l'Indecosa-CGT se bat pour un maintien de la clause de sauvegarde du MON810 et a également engagé des procédures judiciaire dans l'affaire du Mediator ainsi que dans le cadre d'une fraude sur l'origine d'un produit destiné à gazéifier l'eau. En 2013, l'Indecosa-CGT a engagé une plainte conjointe avec le syndicat CGT de l'entreprise concernée et la fédération CGT Métallurgie pour une affaire relative à des pratiques commerciales trompeuses liées aux engagements en matière de protection de l'environnement et de développement durable d'un grand groupe français (code de bonne conduite). La seconde plainte concerne un fabricant de produits électroniques dont les associations Peuples Solidaires et SHERPA se sont jointes afin de faire reconnaître que les engagements éthiques (exploitation d'enfants et conditions de travail indignes) de la marque sont bafoués en Chine. Ces procédures sont en cours.

 

DOMAINES D'INTERVENTION

Alimentation

Circuits courts entre producteurs et consommateurs pour des produits de proximité.
Lutte contre le gaspillage des produits non consommés dans la distribution.
 
Banque

Surendettement, crédit à la consommation et service bancaire universel.

 

Energie
Tarifications des énergies, litiges liés à la concurrence, le mixte énergétique.

 

Environnement
Déchets domestiques, qualité de l'eau (campagne d'information 2006), impact des produits chimiques.

 

Logement
Crédit hypothécaire, droit au logement, service public de l'habitat.

 
Nouvelles technologies de l'information et de la communication
Abus des opérateurs de téléphonie mobile.

 

Santé
Sécurité alimentaire et obésité, droits des patients, médicaments et produits de santé.

 

Transports/Services publics
Proposition pour une instance représentative des usagers et demande d'un statut pour les associations d'usagers.

 

REPRESENTATION AUPRES DES INSTANCES OFFICIELLES

L'Indecosa-CGT intervient dans un grand nombre d'instances où les intérêts des consommateurs sont en jeu. Au plan national, elle est membre, entre autres, du Conseil national de la consommation (CNC), du conseil d'administration de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES), du Conseil national de l'alimentation (CNA), du Conseil national des déchets (CND), du comité de coordination et de pilotage et de normalisation (CCPN). Indécosa-CGT participe également au Haut Comité de la Qualité de Service dans les Transports et au Conseil paritaire de la publicité (CPP).

 

Elle entretient également des concertations avec les directions des opérateurs historiques (EDF, GDF-Suez, La Poste, Orange). Aux niveaux local et régional, elle représente les consommateurs au sein des Centres techniques régionaux de la consommation (CTRC), des conseils départementaux de l'environnement et des risques sanitaires et technologiques (CODERST), des commissions de surendettement, du logement, de l’aménagement commercial (CDAC), de la santé, etc. Au niveau européen, elle est membre de l'association European Consumer Union (ECU) créée en novembre 2009 qui regroupe 14 pays. La structuration de ses activités est en cours dans un contexte européen difficile. Son objectif est d'être reconnu au sein de l'Europe, par les organisations de consommateurs et par les institutions européennes.
 
Elle intervient également auprès du Système européen des paiements automatisés (SEPA). Elle participe à des initiatives organisées par le Comité économique et social européen (CESE).

 

FAITS MARQUANTS

Assurance
L’Indecosa-CGT a organisé le 19 octobre 2011 un colloque sur les assurances. Cette initiative a permis de mettre en lumière les difficultés que rencontrent les consommateurs notamment dans l’interprétation des contrats. La réflexion s’est focalisée sur la multiplication des garanties identiques couvertes par divers contrats. La fédération CGT des représentants des salariés des banques et assurances et l’Indecosa-CGT ont souhaité poursuivre le travail pour intervenir auprès des pouvoirs publics. Indecosa-CGT a mis en place une formation sur les assurances.

 

Energie
Depuis 2011, les associations Indecosa-CGT normandes et la région CGT ont mis en place un dispositif d’alerte contre les coupures d’énergie et d’eau durant toute l’année soutenu par une action conjointe de la fédération des mines et énergie CGT et le SIAAP CGT. En 2012, un collectif « chauffe qui peut ! » a été créé afin d’alerter les pouvoirs publics sur la montée inquiétante de la précarité énergétique dans son ensemble.

 

Environnement
Durant l’été 2012, l’Indecosa-CGT a mené des batailles contre des arrêtés préfectoraux dans les Landes et en Ariège qui autorisaient l’épandage aérien.

 

Contrefaçon
Le 20 mai 2015, l’association a organisé une journée de débat sur la contrefaçon. Perçue comme marginale dans les années 70 elle est devenue une économie souterraine capable de générer des profits gigantesques et de détruire un savoir-faire industriel en l’espace de quelques années. Le Sénateur Yung, qui préside le comité national anti contrefaçon (CNAC), a présenté au cours de cette journée l’évolution de la contrefaçon en France et les pistes pour tenter de lutter efficacement contre ce fléau. Cela a permis des échanges riches et variées avec des personnes de tous horizons. Des agents des douanes ont pu exposer les difficultés qu’ils rencontrent au quotidien.

 

Moyens de paiement
Le 30 septembre 2015  INDECOSA-CGT  a organisé un colloque sur l’évolution des moyens de paiements.  Pour débattre de ces questions, Emmanuel Constans qui préside le CCSF et Martine Briat du GIE carte Bancaire ont répondu positivement à ce moment d’échange. Soucieux de la sécurisation des moyens de paiements, de nombreux participants n’ont pas hésité à questionner Mr Constans et Mme Briat sur la fiabilité des nouvelles cartes de paiement sans contact (NFC). L’après-midi fut consacré aux nouvelles monnaies complémentaires.

 

Nanotechnologies
L’Indecosa-CGT a organisé le 6 octobre 2010 un colloque sur les nanotechnologies en partenariat avec l’UGICT-CGT. Cette initiative a permis de réunir des scientifiques, des universitaires, des salariés d’entreprises, des associations de consommateurs, des représentants de la grande distribution et de l’Association française de normalisation (Afnor). Les échanges ont fait émerger une forte attente vis-à-vis des pouvoirs publics. En effet, les participants réclamaient la mise en place d’une haute autorité des nanotechnologies comme pour les OGM.

 

Produire et consommer autrement
Le 17 novembre 2015 fut un grand moment d’échanges entres les agriculteurs, les consommateurs et les salariés de l’agroalimentaire. Ce fut une journée riche d’enseignement notamment après un témoignage poignant d’un Paysan de l’Ain qui avait été empoisonné par des pesticides. Au cours de cette journée, nous avons pu échanger avec des salariés des « Scop-ti » et des madeleines « Jeannette » qui ont sauvé leurs entreprises et leur savoir-faire.

 

Santé
L’Indecosa-CGT a organisé le 20 octobre 2010 un colloque sur le médicament. Il a été fait un bilan de la consommation du médicament en France et du poids financier de la filière. En coopération avec les représentants des salariés de la chimie et des organismes sociaux, elle élabore un cahier revendicatif sur les génériques, leur impact sanitaire et économique. L’Indecosa-CGT a également défendu le principe d’un grand pôle public de la santé.

 

En 2012, l’Indecosa-CGT est intervenue auprès de la Commission Régionale de Conciliation et d’Indemnisation (CRCI), pour un de ses adhérents qui avait perdu l’usage de sa main gauche suite à une opération chirurgicale, afin de demander un dédommagement.
L’Indecosa-CGT a défendu 20 dossiers dans l’affaire du Médiator. Une vingtaine de militants étaient réunis le 14 mai 2012 devant le tribunal de Nanterre pour l’ouverture du procès en citation directe. L’Indecosa-CGT a interpellé en janvier 2012 les pouvoirs publics et le ministre de la Santé sur le dossier des prothèses PIP en demandant que toute la lumière soit faite notamment sur le contrôle qualité du certificateur allemand TÜV en ce qui concerne les implants mammaires.
En 2015, Indecosa-CGT obtient l'agrément "santé".

 

PUBLICATIONS

IN Magazine
Revue bimestrielle sur abonnement. Il propose un grand dossier "consommation" et informe sur l'actualité nationale et locale.
 
Consom'Info
Bulletin d'information gratuit pour les consommateurs.
Il traite de sujets comme la sécurité alimentaire, la filière bio, l'électricité, les déchets ménagers, les médicaments génériques, les nanotechnologies et les assurances.

Rubrique consommation dans le journal ENSEMBLE (tirage 650 000 exemplaires) et dans la revue des retraités « Vie Nouvelle » tous les 2 mois.

 

OUTILS PEDAGOGIQUES

Livret sur le surendettement, livret sur les médicaments génériques.
Guide de l'assurance, guide de l'habitat (public/privé).

Haut de page