Le 100 % santé : la solution zéro reste à charge ! avec l'UFC-Que Choisir


Pedro : "J’ai un petit budget, et une mutuelle qui couvre très mal mes frais de santé. Y-a-il une solution pour éviter de payer trop de reste à charge ?".



Et bien oui Pedro ! Comme vous, de nombreux français ne disposent pas d’une complémentaire santé d’entreprise et se retrouvent souvent mal couverts. C’est pourquoi, depuis cette année, la réforme 100 % santé vous donne droit à des alternatives "zéro reste à charge".

 

Depuis le 1er janvier 2021, les offres "100 % santé" doivent obligatoirement être proposées sur tous les devis optiques, dentaires et auditifs.

 

Mais que signifie une offre "100 % santé" ?

 

Une offre "100 % santé", c’est une offre qui vous permet de ne pas avoir de reste à charge, la seule condition étant de disposer d’une mutuelle. Ces offres fonctionnent grâce à un encadrement des tarifs, qui étaient avant totalement libres.

 

Cette mesure permet un meilleur accès aux soins pour tous. En effet, tous les français n’ont pas le même budget pour leur complémentaire santé. Or, opter pour le contrat de complémentaire le moins cher signifie souvent renoncer à une partie de la couverture.  Cette réalité touche les personnes qui ne bénéficient pas de contrat d’entreprise, comme les retraités ou les chômeurs de longue durée.

 

Ce sont ainsi 25 % des français qui renoncent à se faire soigner pour des raisons financières. Ce phénomène est d’autant plus marqué pour les appareils auditifs. Avec un coût d’environ 3 100 euros pour appareiller deux oreilles, et un reste à charge de 1 400 euros, 2,1 millions de personnes renoncent à s’équiper.

 

Mais avec cette réforme, plus de reste à charge pour les patients malentendants !

 

Le 100 % santé aide donc, en théorie, plus de gens à se faire soigner ! Mais ces offres "low cost" sont-elles de bonne qualité ?

 

Oui. Comme l’a prouvé une étude UFC-Que choisir sur les prothèses auditives, elles sont loin de constituer des offres au rabais : les audioprothèses "100 % santé" sont tout aussi efficaces que les modèles les plus chers.

 

Et avec des tarifs encadrés, et donc de moins bonnes marges sur ces offres pour les professionnels, comment être sûr qu’elles soient présentées de façon objective ?

 

C’est tout le problème. Ce système ne fonctionne que si ces offres sont mises en avant. Il existe donc des contrôles pour être sûr que le devoir de conseil et de loyauté des professionnels envers les clients est bien respecté.

 

En résumé :

 

  • offre 100% santé = 0 reste à charge,
  • 25 % des français renoncent à se faire soigner,
  • des appareils "100 % santé" de qualité.
Consomag
Haut de page