Obtenir un prêt etudiant

Fiche pratique J 338


Vous souhaitez poursuivre vos études mais vous n'avez pas des revenus suffisants ou réguliers : sachez que les établissements bancaires peuvent vous consentir un prêt pour financer vos études. 

 

L'Institut National de la Consommation répond aux questions que vous vous posez sur le prêt étudiant.

 

 

 

 

1 - A quoi sert le prêt étudiant ?
2 - Quelles sont les caractéristiques du prêt étudiant ?
3 - Quelles sont les conditions à remplir ?
4 - Quel montant emprunter ?
5 - Comment utiliser le prêt ?
6 - Comment rembourser le prêt ?
7 - Que devrez-vous payer ?
8 - Nos conseils

 

 

1 - A quoi sert le prêt étudiant ?

Le prêt étudiant n'est pas seulement destiné à financer les frais d'inscription et de scolarité. Il peut aussi financer l'achat de matériel (ordinateur...) ou règler les dépenses de la vie courante (loyer, frais de nourriture, voiture...).

 

 

2 - Quelles sont les caractéristiques du prêt étudiant ?

Un prêt étudiant est un crédit à la consommation "affecté", c'est-à-dire qu'il sert à financer les études et ce qui va autour (frais de scolarité, hébergement...) pendant la durée des études : on connait dès le départ l'objet du financement.

 

Le taux d'intérêt des prêts étudiants est souvent plus attractif que celui des prêts classiques, car les banques sont intéressées par la clientèle des jeunes. En effet, en tant que nouveaux clients, ils peuvent ouvrir un compte bancaire, souscrire à des produits et des services bancaires (carte...).

 

Le taux annuel effectif global (TAEG) comprend l'ensemble des coûts : intérêts, assurance, frais de dossier...

Le TAEG varie selon les banques, entre 1 et 2 %.  Certaines banques proposent des taux encore plus attractifs dans le cadre de partenariats avec certaines écoles ou universités.

 

N'hésitez pas à comparer les taux et les offres et à faire jouer la concurrence avant de souscrire.

 

 

3 - Quelles sont les conditions à remplir ?

 

  • Pour obtenir un prêt étudiant, vous devez être majeur (18 ans) et en général avoir moins de 30 ans. Des dérogations sont parfois accordées aux étudiants plus âgés.
     
  • Vous devez prouver votre situation en produisant une carte d'étudiant, un certificat de scolarité ou une attestation d'inscription dans votre école ou votre université.
     
  • Vous devez avoir la nationalité française ou apporter la preuve que vous résidez en France depuis au moins 5 ans.
     
  • La banque exige parfois que vous souscriviez une assurance décès-invalidité. Mais vous pouvez souscrire cette assurance auprès de l'organisme de votre choix.
     
  • La banque demande souvent qu'une personne (parent, autre...) se porte caution surtout si le montant du prêt est important. En cas de difficultés de remboursement, la banque pourra alors se retourner contre la caution pour qu'elle rembourse le crédit à votre place.

 

4 - Quel montant emprunter ?

Le montant d'un prêt étudiant varie souvent de 800 € à 50 000 € selon les établissements bancaires. Il peut parfois aller au-delà.

 

Le montant du prêt est déterminé selon vos besoins, mais il peut aussi varier en fonction de la durée des études, de l'école choisie, notamment des possibilités de remboursement une fois entré dans la vie active.

 

Ainsi, les banques sont souvent intéressées par les élèves de grandes écoles (commerce, ingénieurs...) car les débouchés professionnels sont importants et les salaires d'embauche plus élevés.

 

Vous aurez donc accès à un montant et à des taux différents, selon vos études, vos revenus et votre caution.

 

Vous pouvez demander chaque année un nouveau prêt étudiant ou en souscrire un seul d'un montant plus élevé. Dans le premier cas, vous n'êtes pas sûr que la banque vous accordera un prêt les années suivantes et à quel taux. Vous devrez aussi payer à chaque fois des frais de dossier.

 

Il peut être préférable de demander un prêt unique. Par contre, vous devez prévoir le montant dont vous aurez besoin pour couvrir plusieurs années. Vous pourrez au besoin demander un prêt complémentaire si cela ne suffit pas.

 

> Pour vous aider dans le calcul de votre budget, vous pouvez utiliser notre calculateur "Calculez votre budget Spécial jeunes".

 

 

5 - Comment utiliser le prêt ?

Généralement vous n'êtes pas tenu de justifier l'utilisation des sommes empruntées : elles peuvent servir à règler les frais d'études, les dépenses de la vie courante...

 

Mais attention au déblocage des fonds !

En effet, si la banque débloque l'ensemble de la somme en une fois sur votre compte, les intérêts sont calculés à compter du versement des fonds. Vous payez donc des intérêts sur la totalité du prêt, alors que vous n'allez pas utiliser la totalité de la somme immédiatement.

 

Vérifiez donc auprès de la banque si elle peut débloquer les fonds progressivement. Vous pouvez alors voir avec votre banquier l'échéancier (tous les ans, tous les semestres, tous les mois) et le montant des versements successifs. Certaines banques vous laissent la possibilité de demander le versement des sommes en fonction de vos besoins. Le coût total du crédit est alors moins élevé car les intérêts ne courent qu'à compter de chaque déblocage des fonds.

 

 

6 - Comment rembourser le prêt ?

La durée d'un prêt étudiant est variable, souvent entre 2 et 10 ans.

 

Le déroulement d'un prêt étudiant se décompose en deux parties :

 

A - Pendant vos études, vous bénéficiez d'une "période de franchise" ou "différé de remboursement" qui peut être partielle ou totale. La période de franchise varie de 2 à 7 ans. Plus la période de franchise est longue, plus la durée de remboursement est courte.

 

Deux types de différé existent :

 

  • le différé partiel : vous ne payez, chaque mois, que les intérêts et la cotisation d'assurance,
  • le différé total : vous ne payez, chaque mois, que l'assurance.

Le différé total est plus coûteux car les intérêts dûs chaque année s'ajoutent au montant du capital emprunté et produisent à leur tour des intérêts.

 

B - A la fin de la période de franchise, généralement à la fin de vos études, commence la période de remboursement (phase d'amortissement) du crédit. 

 

Vous pouvez à tout moment rembourser votre prêt par anticipation (en partie ou en totalité). Une indemnité de remboursement pourra vous être demandée si le montant remboursé est supérieur à 10 000 € sur une période de 12 mois. Cette indemnité ne pourra dépasser :

- 1% du montant du crédit si la durée restante du crédit est supérieure à 1 an,

- 0, 5% si cette durée ne dépasse pas 1 an.

 

 

7 - Que devrez-vous payer ?

Le coût du prêt étudiant dépend du taux d'intérêt appliqué par la banque, du montant de la cotisation d'assurance décès-invalidité que vous devez souscrire et des frais de dossier. Il varie aussi en fonction du montant emprunté et du rythme de la mise à disposition des fonds et des modalités de remboursement choisies.

 

 

8 - Nos conseils

N'hésitez pas à faire jouer la concurrence en comparant notamment les taux d'intérêt (TAEG), les frais de dossier, le coût de l'assurance, avant de souscrire un prêt étudiant.

Négociez la possibilité d'allonger la période de remboursement le temps de trouver votre premier emploi à la fin de vos études.

 

Pensez au prêt étudiant garanti par l'Etat et renseignez-vous sur les aides financières (allocation logement, bourses...).

D'un montant de 15 000 € maximum, le prêt étudiant garanti par l'Etat est ouvert à l'ensemble des étudiants de moins de 28 ans, de nationalité française ou citoyen d'un pays de l'Espace économique européen, sans caution parentale ou d'un tiers, et inscrit dans une université, une école de commerce ou d'ingénieur, dans un BTS.... 

Il peut être souscrit auprès de la Société Générale, des Banques Populaires, des Caisses d'Epargne, du CIC et du Crédit Mutuel.

 

> Pour vous aider, vous pouvez utiliser notre calculateur "Calculez votre budget spécial jeunes".

 

 

Corinne Lamoussière-Pouvreau,

Juriste à l'Institut National de la Consommation

Haut de page