Paiement sans contact : relèvement du plafond à 50 euros


Avec la crise sanitaire du Covid-19, l'utilisation du paiement sans contact s'est amplifiée. En effet, ce mode de paiement évite de manipuler les espèces et de saisir le code confidentiel de sa carte bancaire sur les terminaux de paiement : il suffit d'approcher sa carte bancaire de l'écran du terminal de paiement du commerçant. Cela limite donc le risque de transmission du virus.

 

Le paiement sans contact est même présenté comme un geste barrière par le ministère de l'Economie et des Finances (communiqué de presse du 17 avril 2020) et le GIE Cartes bancaires. 

 

Aussi, depuis le 11 mai 2020, le plafond par opération du paiement sans contact par carte bancaire est passé de 30 à 50 euros, pour faciliter le recours à ce mode de paiement.

 

Cette mesure est valable pour toutes les cartes bancaires avec fonction paiement sans contact et émises depuis octobre 2017. Mais, si la grande majorité des cartes pourront effectuer des paiements sans contact jusqu'à 50 euros à partir du 11 mai, ce ne sera pas le cas de l'ensemble des cartes.

 

En effet, cela nécessite notamment de reprogrammer les cartes bancaires ainsi que les terminaux de paiement, et cela se fera progressivement.

 

Les banques devront avertir leurs clients de l'activation de ce nouveau plafond, par tout moyen (sms, mail, application, courrier...).

 

Dans certains cas, le client devra activer ce nouveau plafond, par exemple en saisissant le code de la carte lors d'un paiement ou d'un retrait à un distributeur automatique de billets.

 

A ce plafond par opération s'ajoute un plafond cumulé d'utilisation variable selon les banques. Ce plafond correspond soit à :

 

  • un nombre maximum de paiements sans contact consécutifs,
  • un montant maximum de paiements sans contact consécutifs,
  • un montant maximum de paiements sans contact sur une période donnée.

 

Pour en savoir plus sur le paiement sans contact, lire la fiche pratique de l'INC "Le paiement sans contact" et l'article de 60 Millions de consommateurs "Six questions sur le paiement sans contact".

 

 

Corinne Lamoussière-Pouvreau

Juriste à l'Institut National de la Consommation

Haut de page