Produits à base de CBD : attention à ce que vous achetez ! avec Mildeca


Le cannabidiol ou CBD est surnommé à tort "le cannabis légal". Sucettes, tisanes, huiles, compléments alimentaires, e-liquides, cosmétiques, il est possible de trouver des produits à base de CBD un peu partout. Le marché est en plein essor. Un célèbre pâtissier en utilise même dans un de ses gâteaux. Pourquoi un tel engouement ?



Le Dr Alix Morel, Cheffe de clinique en addictologie du service de médecine addictologique de l'Hôpital Fernand-Widal (APHP) et de l'Université de Paris précise :

 

Le CBD est l’une des principales substances composant le cannabis, mais qui seule n’entraîne pas de dépendance. Dans la littérature scientifique, des effets intéressants ont été retrouvés comme la diminution des niveaux de stress et d’anxiété, ou encore l’amélioration du sommeil. Cependant, il faut rester prudent sur son utilisation car nous ne connaissons pas encore bien ses mécanismes d’action ni les risques potentiels.

 

La quantité de CBD qui va pénétrer dans l’organisme n’est pas la même entre le CBD présent dans une crème pour le visage, dans un sachet de thé infusé dans de l’eau chaude, ou dans un e-liquide. Mais pour l’instant, aucune réglementation ne fixe aucune dose maximale, ni aucune obligation d’étiquetage sur les risques de somnolence, d’interactions médicamenteuses. L’étiquetage sur ces produits est très insuffisant pour l’information des consommateurs. A ce stade, une règlementation est vraiment nécessaire pour protéger le consommateur.

 

 

Nicolas Prisse, de la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (Mildeca) ajoute :

 

Il faut rester vigilant sur plusieurs points. Les produits à base de CBD :

 

  • ne sont pas des médicaments et ne soignent pas,
  • ne doivent pas être fumés,
  • ne doivent pas, du fait de leur présentation ou de leur emballage, banaliser l’image du cannabis ou inciter à sa consommation.
Consomag
Haut de page