Quels conseils pour une utilisation de sa carte bancaire à l'étranger ?


En France, les commerçants et les banques acceptent indifféremment les cartes des réseaux CB Visa et Mastercard. Par contre, si vous voyagez, renseignez-vous au préalable auprès de votre banque, car selon les pays, les réseaux sont plus ou moins étendus.

 

La carte bancaire internationale Visa ou Mastercard vous permet de régler les commerçants ou prestataires de services affiliés à l’un de ces réseaux internationaux et de retirer des espèces aux distributeurs automatiques acceptant les cartes Visa ou Mastercard ou aux guichets de banques affiliées à ces réseaux.

 

  • Avant tout séjour à l'étranger, prévenez votre banque de votre voyage afin qu'elle ne bloque pas votre carte si elle constate des utilisations à l'étranger.
     
  • Comme en France, un plafond d’autorisation des dépensespar période de trente jours glissants, est fixé à l’avance. Votre banque doit vous indiquer au préalable le montant de l’autorisation qui vous est accordé d’office.

Le plafond de retrait d'espèces est fixé par l’émetteur de la carte par période de sept jours glissants.

 

Ces plafonds varient selon les établissements, et selon le type de carte : ils sont plus élevés pour les cartes de prestige (Gold ou Premier…).

 

Vous pouvez contacter votre agence bancaire pour adapter ce montant si vous prévoyez des dépassements lors d’un prochain voyage. Votre banque peut vous autoriser un montant de retrait et/ou de paiement plus élevé, de manière permanente ou occasionnelle. Vérifiez dans vos conditions tarifaires si l'augmentation des plafonds est facturée par votre banque.

 

> Pour vous aider dans vos démarches, voir la lettre type INC "Vous demandez le relèvement exceptionnel du plafond de paiement de votre carte bancaire".

 

  • Lors du paiement, vérifiez les sommes portées sur la facturette que le commerçant vous remet. La présentation des facturettes peut être différente de celle dont vous avez l’habitude en France : elles comportent plusieurs cases afin de permettre au client d’indiquer le service qu’il souhaite rajouter.

Faites attention aux sommes portées aux différentes rubriques de cette facturette.

  • Barrez les cases non remplies. Si vous laissez en blanc les emplacements "pourboire" et "total", un utilisateur indélicat pourrait par la suite les remplir à sa guise.

 Sur place, au moment du paiement, le commerçant peut vous demander le règlement d’une commission supplémentaire. Cette pratique, interdite en France, est usitée dans d’autres pays.

 

Dans les pays hors zone euro, la conversion en euros est réalisée par et aux conditions de change du centre international Visa ou Mastercard au jour de la réception de la transaction à ce centre.

Le taux de change appliqué est donc celui en vigueur à la date du traitement de la transaction, et non à la date de l’achat ou du retrait.

 

En plus, votre banque peut prélever sur votre compte une commission par opération, qui s’ajoute au montant de l’achat ou du retrait converti en euros. Son montant doit figurer dans les conditions tarifaires qui vous sont communiquées par votre agence bancaire ou que vous pouvez consulter sur son site web.

 

> Pour en savoir plus, voir la vidéo Consomag "Carte bancaire hors zone euro : conseils pour une meilleure utilisation".

Haut de page