Comment choisir son vélo électrique ? avec le réseau des CTRC


Il est autonome, écologique et économe. Le vélo à assistance électrique a tout pour séduire et vous êtes tenté. Nous vous aidons à le choisir.



Diminuer l’usage de la voiture, et choisir l’écomobilité, c’est réduire son budget transport, protéger sa santé en exerçant une activité physique et celle des autres en diminuant la pollution. Plein de bonnes raisons pour sauter le pas !

 

Pour choisir son vélo, voici le guide :

 

  • ville ou campagne (le modèle sera différent mais les critères restent les mêmes),
  • votre vélo doit corresponde à votre physique : grand, gros, petit, menu,
  • à votre utilisation : trajets domicile/travail ou randonnées.

Sachez par ailleurs qu’un moteur situé sur le pédalier donne un vélo mieux équilibré.

 

Un vélo électrique pèse en moyenne de 17 à 25 Kg. Plus la batterie est légère et plus elle est chère. Elle peut aussi être amovible et cela vous permet de la charger chez vous.

 

Plus la batterie a une valeur importante en ampère, plus l’autonomie est grande. Et plus le voltage est élevé, plus la conduite est facile.

 

Vous trouverez également plusieurs niveaux d’assistance :

 

  • l’assistance électrique directe, sans à coups, avec un démarrage rapide grâce au capteur de pédalage,
  • l'assistance électrique proportionnelle : démarrage instantané, par simple pression de la pédale, contrôle total sur le rendement du moteur. Un système qui s’adapte immédiatement au relief !

Les capteurs et consoles de contrôle sont évidemment plus ou moins sophistiqués selon les modèles et les prix !

 

Pensez enfin aux accessoires : les garde-boues, porte-bagages et surtout l’éclairage peuvent être utiles.

 

Au moment de l’achat, prenez le temps de comparer les prix. Ils s’expliquent en partie par les options mais aussi par la nature des composants. Essayez plusieurs vélos avant de vous décider et pas d’achat spontané sur internet ! Vous risqueriez d’être déçus.

 

Un petit rappel : certaines villes, comme Paris, accordent des aides à l’achat, alors renseignez-vous !

 

Enfin, un vélo à assistance électrique est considéré comme un simple vélo mais il est prudent de prendre un complément d’assurance !

 

 

En résumé :

 

  • prenez un vélo adapté à votre usage,
  • choisissez votre type de batterie et d’assistance,
  • demandez si votre ville accorde des aides.

 

Vidéo réalisée avec la participation de ADEME IDF et du CTRC Ile-de-France.

Vidéos
Haut de page