La confiance des ménages


Chaque mois, l’INSEE réalise une enquête de conjoncture auprès des ménages afin d’avoir leur niveau de confiance sur différentes thématiques : la situation économique de la France, le niveau des prix, le chômage et leur situation financière personnelle.

 

Ainsi, l’INSEE demande aux ménages s’ils pensent que la situation s’est améliorée ou dégradée au cours des mois passés, ou bien si la situation va s’améliorer ou se dégrader dans les mois à venir. Les résultats se présentent sous forme de solde d’opinions qui correspond au pourcentage de réponses positives moins le pourcentage de réponses négatives.

 

L’INSEE réalise ensuite une moyenne pondérée des différents soldes d’opinions afin de construire un indicateur synthétique de la confiance des ménages, qui permet, en une variable unique de synthétiser les résultats de l’enquête auprès des ménages.

 

Voici les résultats pour mai 2020.


L'indicateur synthétique de la confiance des ménages

 

 

En mai 2020, la confiance des ménages continue de se dégrader et diminue de 2 points par rapport au mois précédent et s’établit à 93. Elle reste en-dessous de sa moyenne de longue période (100) : - 7 points.

 

 

Voici le détail de cet indicateur synthétique.

 

 

La situation économique de la France

 

Le niveau de vie en France au cours des douze derniers mois

 

 

En mai 2020, le solde d’opinions des ménages concernant le niveau de vie en France ces douze derniers mois diminue fortement et s’établit à – 48, soit 17 points de moins qu’au mois précédent. Il passe en dessous sa moyenne de longue période qui est de – 45.

 

Le niveau de vie en France au cours des douze prochains mois

 

 

Le solde d’opinions des ménages concernant l’évolution du niveau de vie en France dans les mois à venir se stabilise à - 71 au mois de mai 2020. Il est très inférieur à sa moyenne de longue période (-25).

 

L'inflation ressentie au cours des douze derniers mois

 

 

Le solde d’opinions des ménages concernant l’inflation passée repasse à la hausse en mai 2020 et s’établit à – 30. Il reste bien en dessous de sa moyenne de longue période (-17).

 

Les prévisions d'inflation au cours des douze prochains mois

 

 

En mai 2020, le solde d'opinions concernant l'évolution des prix futurs diminue et passe à 6, soit 8 points de moins qu'au mois précédent. Un niveau bien au-dessus de sa moyenne de long terme (-33).

 

Le chômage : prévisions sur l'évolution du nombre de chômeurs au cours des douze prochains mois

 

Les ménages français sont également fortement pessimistes concernant le niveau du chômage dans les mois à venir. Le solde d’opinion des ménages concernant l’évolution du nombre de chômeurs continue d'augmenter fortement en mai 2020. Il s’établit à 79 points, soit 21 points de plus qu'au mois précedent. Il reste au-dessus sa moyenne de longue période (+ 33).

 

La situation personnelle

 

La situation financière personelle du ménage au cours des douze derniers mois

 

En mai 2020, le solde d’opinions des ménages concernant leur situation financière diminue légèrement et s’établit à – 9. Il reste au-dessus de sa moyenne de longue période (- 21).

 

La situation financière personnelle du ménage au cours des douze prochains mois

 

 

 

 

Le solde d’opinions des ménages concernant leur situation financière future se redresse légèrement en mai 2020. Il s'établit à - 20 points, bien en-dessous de la moyenne de longue période, à savoir – 6.

 

L'opportunité de réaliser des achats importants

 

 

Le solde d’opinions des ménages concernant l’opportunité de faire des achats importants au cours des douze prochains se redresse légèrement en mai 2020 et s'établit à - 45. Il reste cependant bien en-dessous de sa moyenne de longue période (- 14).

 

La capacité d'épargne actuelle

 

En mai 2020, le solde d’opinions des ménages concernant leur capacité d’épargne actuelle continue d'augmenter et s’établit à + 23 (3 points de plus qu’au mois précédent). Il est au-dessus de sa moyenne de longue période (+ 9).

 

La capacité d'épargne future

 

 

En mai 2020, le solde d’opinions des ménages concernant leur capacité d’épargne au cours des douze prochains mois se dégrade légèrement et passe à - 1. Il reste supérieur à sa moyenne de longue période (- 9).

 

L'opportunité d'épargner

 

 

 

En mai 2020, le solde d’opinions des ménages concernant l'opportunité d'épargner repart à la hausse et s’établit à 13. Il reste inférieur à sa moyenne de longue période (+ 17).

 

Haut de page