Les objets connectés : quels sont les risques ? avec Famille de France


Il s’agit d’un matériel électronique qui peut communiquer avec un smartphone ou une tablette tactile. Communiquer, cela signifie qu'il peut envoyer et recevoir des informations, par le biais d'une liaison sans fil, Bluetooth ou Wifi.



Les domaines d’application sont nombreux :

 

  • le sport (comptabiliser les kms parcourus),
  • les loisirs (accès sur sa montre connectée, musique, photos, mails),
  • la domotique (volets roulants dirigés à distance),
  • la sécurité (caméra qui permet de surveiller le domicile à distance) ou encore les économies d’énergie (thermostat réglé à distance via une application).

Le développement des objets connectés expose principalement les consommateurs à trois types de risques : l’utilisation commerciale des données personnelles et les atteintes à la vie privée et le piratage. Dès lors que se connecter à internet devient une fonction intégrante d’objets du quotidien, les concepteurs de ces équipements doivent faire face aux atteintes à la vie privée et au piratage

 

Comment se protéger ?

Avant l’achat d’un objet connecté, informez-vous sur ses caractéristiques, son fonctionnement, ses interactions avec les autres appareils électroniques et sur les précautions à prendre et le traitement des données personnelles.

 

Sachez enfin que la principale faille qu'exploitent les pirates est encore trop souvent l'absence de vigilance des utilisateurs. Beaucoup n'ont pas conscience des risques et n'utilisent pas de mots de passe pour protéger l'accès à distance de leurs équipements, ou se contentent de laisser les identifiants par défaut fournis par les fabricants.

 

Après l’achat, sécurisez bien la connexion aux autres appareils communicants, en procédant régulièrement aux mises à jour de sécurité et mises à jour logicielles.

 

Changez fréquemment l’identifiant et le mot de passe par défaut de chaque objet connecté. Et vérifiez la présence d’un bouton "off" sur l’objet que vous éteindrez après utilisation.

Consomag
Haut de page