Quels gestes adopter pour limiter l'usage du plastique au quotidien ? avec la CLCV


Nilo : "J’aimerais diminuer mon usage des plastiques, quelles sont les bonnes alternatives ?".



Bravo Nilo pour cette démarche qui, si elle est nécessaire, n’est pas toujours facile à faire ! Car oui : le plastique est omniprésent dans notre quotidien et s’en séparer n’est pas toujours évident car cela fait partie de nos habitudes.  

 

Chaque minute, près d’un million de bouteille en plastique sont vendues à travers le monde. Je vous laisse calculer combien il s’en vend par jour. Et depuis 2015, plus de 6,9 milliards de tonnes de déchets plastique.

 

Alors quels sont les gestes à adopter pour éviter son utilisation ? L’association Consommation, Logement et Cadre de vie nous donne quelques pistes.

 

En effet, c’est important de prendre conscience de ces chiffres, car si des progrès ont été faits en terme de recyclage, certains plastiques se recyclent encore difficilement. Réduire son utilisation, en le remplaçant par des produits respectueux de l’environnement, c’est faire un geste pour la planète.

 

Alors concrètement, comment je fais ?

 

Déjà, il faut renoncer au plastique à usage unique. Cela commence quand vous faites vos courses : pensez à vous munir d’un sac ou d’un cabas réutilisables. De la même manière en magasin, si vous en avez la possibilité, choisissez des produits non emballés, en vrac.

 

Donc, on oublie les fruits et les légumes préemballés.

 

Un autre point important : les bouteilles en plastique. Comme je le disais, leur nombre est considérable. Les remplacer par une gourde est donc une bonne alternative.

 

Oui vous avez raison. Et c’est pareil pour les couverts, gobelets ou assiettes jetables, on les remplace par du réutilisable. Idem pour ce qui est de la conservation des aliments, on évite les plastiques pour les recouvrir. Il existe, par exemple, des films alimentaires en tissu, généralement du coton biologique imbibé de cire d’abeille cire d’abeille qui sont lavables et réutilisables.

 

Et une fois que vous aurez fait ce travail de chasse aux plastiques en cuisine, pourquoi ne pas s’attaquer à la salle de bain ?

 

Par exemple, vous pouvez remplacer les rasoirs jetables par un rasoir classique en métal dont il vous suffira de changer la lame. Et pourquoi ne pas utiliser un oriculi. C’est un outil en bambou, donc naturel qui offre une alternative réutilisable aux cotons-tiges.

 

En résumé :

 

  • Chaque minute, près d’un million de bouteilles en plastique sont vendues.
  • Utiliser des sacs réutilisables et éviter les emballages.
  • Choisir des produits biodégradables et 100 % recyclables, c’est mieux.
  • Rasoir en métal versus rasoir jetable et oriculi versus coton-tige.

 

Consomag
Haut de page