Qu'est-ce que le DAS ? avec l'ANFR


"Suis-je particulièrement exposé aux ondes électromagnétiques quand j’ai mon portable à porter de mon corps et comment savoir ce qu’il en est ?".



En France, nous sommes 95 % à posséder un téléphone portable. A l’oreille, dans la main, dans notre poche ou dans notre sac, il nous suit partout et de près ! Résultat : c’est de loin l’objet qui nous expose le plus aux ondes.

 

Pour communiquer, votre téléphone propagent des ondes. Une partie de ces dernières expose le corps humain. Bien sûr, il existe une réglementation stricte partout en Europe qui fixe le niveau d’exposition à ne pas dépasser. Sa mesure porte un nom : le DAS, le débit d’absorption spécifique. L’Agence Nationale des Fréquences nous explique son rôle…

 

Le débit d’absorption spécifique permet de mesurer l’énergie transportée par les ondes électromagnétiques qui sont absorbées par le corps humain lorsque le téléphone est en émission. Le DAS s’exprime en Watt par kilogramme et se décline en 3 types.
 

Il existe 3 types de DAS, chacun en lien avec une partie du corps et un usage. Alors quels sont-ils et quelle est leur valeur limite ?

 

  • Il y a le DAS "tête", pour l’usage du téléphone à l’oreille (dont la valeur limite est de 2W/kg),
  • le DAS "tronc", pour l’usage du téléphone dans une poche, un sac ou encore une veste (la valeur limite est la même),
  • quant au DAS "membre", qui correspond à l’usage du téléphone plaqué contre un membre, par exemple lorsque le téléphone est utilisé dans la main, elle est de 4W/Kg.

Mais comment sont contrôlées ces différentes valeurs ?

 

Dans le cadre de ses missions de surveillance du marché des équipements radioélectriques et du contrôle de l’exposition du public aux ondes électromagnétiques, l’ANFR réalise des vérifications sur les téléphones portables mis sur le marché français et s’assure de la conformité de ces appareils à la réglementation. Les résultats des mesures sont publiés en open data sur le site data.anfr.fr.
 

Un autre outil vous permet de connaître le DAS de votre téléphone : l’application OPEN BARRES, disponible sur android. Sachez également que l’affichage des DAS dans les magasins et sur la notice des téléphones est obligatoire. Une obligation qui a été étendue en 2020 à tous les équipements connectés, portés à proximité du corps comme les oreillettes.

 

Quoiqu’il en soit, pensez à adopter les 6 bons comportements pour réduire votre exposition aux radiofréquences :

 

  • utilisez un kit main-libre,
  • privilégiez les messages texte pour communiquer,
  • privilégiez les zones de bonne réception,
  • évitez de maintenir votre téléphone à l’oreille dans les transports,
  • choisissez un téléphone mobile ayant un débit d’absorption spécifique faible,
  • évitez les conversations trop longues.

En résumé :

 

  • le DAS, le débit d’absorption spécifique,
  • le débit d’absorption spécifique s’exprime en Watt/kg,
  • avec l’arrivée de la 5G, l’ANFR intensifie les contrôles.

 

Consomag
Haut de page