Méfiez-vous du démarchage à distance ! avec le réseau des CTRC


On vous tient au bout de la ligne… et on vous fait mordre à l’hameçon ! Voilà à quoi ressemble parfois le démarchage par téléphone. Alors ne vous laissez pas avoir par ce numéro !



1 - Tout d’abord, vous avez le droit de vous opposer à l’utilisation de votre numéro de téléphone par les démarcheurs. Si vous ne voulez pas recevoir de propositions commerciales, informez-en votre opérateur. Vous pouvez ensuite vous inscrire gratuitement sur la liste d’opposition Bloctel.

 

Mais malheureusement, Boctel n’arrête pas tous les vendeurs, même s’ils risquent une amende de 75 000 euros ! De plus, cette inscription n’interdit pas certains appels comme ceux de professionnels avec lesquels vous avez déjà un contrat.

 

 

2 - Deuxièmement, si une offre faite par un démarcheur vous intéresse, demandez d’abord une confirmation écrite envoyée par courrier ! Ce document doit contenir les coordonnées du professionnel, le détail de cette offre et vos droits en tant que consommateur. Vous n’êtes engagé que si vous retournez le document signé. Mais soyez prudent. Parfois vous pouvez vous engager à distance sans le vouloir et sans le savoir !  

 

 

3 - Méfiez vous notamment des signatures électroniques. Une signature électronique est un consentement digital mais bien réel ! Le professionnel vous envoie un code par SMS. Une fois ce code saisi sur son site internet si vous cliquez sur le bouton "signer", vous êtes engagé !

Parfois, les démarcheurs en abusent et se livrent à des sollicitations répétées et non souhaitées ou vous donnent l’impression que vous être obligés de signer un contrat. Ces pratiques agressives peuvent être punies de deux ans de prison, d'une amende de 300 000 € et d’une interdiction d'exercer une activité commerciale.

 

En cas d’abus, envoyez immédiatement une réclamation au professionnel, par lettre recommandée avec accusé de réception. Adressez-vous ensuite à une association de consommateurs.

 

Enfin, vous pouvez aussi signaler un problème à la Répression des fraudes.

 

 

En résumé :

 

  • pensez aux listes d’opposition
  • demandez toujours une confirmation écrite
  • méfiez-vous des signatures électroniques

 

Vidéo réalisée avec la participation de la CLCV 17 de l'Union des Centres Techniques Régionaux de la Consommation ALPC.

Vidéos
Haut de page