Que signifie la mention produits "Frais" ? avec Familles Rurales


Parmi toutes les informations données sur l'étiquette d’un aliment, certaines répondent à une définition précise et sont encadrées réglementairement. La mention "frais" en fait partie.



Cette allégation ne peut être utilisée que dans des cas précis. Au moment de la vente, il faut que le produit ou l’ingrédient répondent à l’ensemble des trois critères suivants :

 

  • Le premier critère concerne les qualités organoleptiques : odeur, goût, aspect, qui révèlent sa fraîcheur. Le produit dégage une bonne odeur, la couleur de la viande est vive, les fruits et légumes ne sont pas flétris ou fanés, une pâte ne doit pas paraître desséchée... Il doit également avoir une bonne qualité hygiénique et ne pas présenter de moisissures par exemple.
     
  • Le deuxième critère, concerne les caractéristiques qui doivent être les mêmes à la vente qu’à la production. C'est-à-dire que le produit ne doit pas avoir été conservé par l’adjonction d’additifs ou de conservateurs. Les traitements physiques comme la cuisson ou l’ionisation qui consistent à exposer les aliments à des rayonnements ionisants afin de réduire le nombre de micro-organismes qu'ils contiennent, sont interdits. Il ne peut avoir été conservé que par la réfrigération et la pasteurisation.
     
  • Le troisième critère concerne la date de fabrication qui ne peut être inférieure à 30 jours.

Dans certains cas, la mention produits "frais" peut concerner seulement un ingrédient du produit, comme dans le cas des pâtes aux œufs frais. Ici, ce sont uniquement les œufs qui doivent être frais au moment de la fabrication des pâtes. Au moment de la vente, les pâtes quant à elles, pourront avoir été fabriquées depuis plus de 30 jours.

Consomag
Haut de page