Qu'est-ce que l'offre bancaire spécifique ? avec la Banque de France


J’ai entendu parler de l’offre bancaire spécifique. Qu’est-ce que c’est et à qui s’adresse-t-elle exactement ?



En effet, Stéphane, vous avez raison, l’offre spécifique des services bancaires existe bien mais ne s’adresse pas à tous. Elle est destinée aux personnes en fragilité financière pour leur permettre une meilleure gestion de leur budget et limiter les frais d’incidents bancaires.

 

Vous rencontrez des difficultés pour gérer votre budget ? Vous payez des frais d’incidents bancaires importants ? Vous êtes interdit bancaire ou surendetté ? Vous pouvez peut-être souscrire à l’offre spécifique de services bancaires. J’ai demandé à un représentant de la Banque de France de m’expliquer comment ça fonctionne.

 

Les banques ont l’obligation d’identifier leurs clients en situation de fragilité financière et, à ce titre, de leur proposer cette offre spécifique. Elle doit être proposée par écrit et vous avez le choix d’y souscrire ou pas.

 

Mais qu’entend-t-on par "situation de fragilité financière" ?

 

C’est, par exemple, une personne inscrite pendant 3 mois consécutifs au fichier central des chèques, en raison d’un chèque impayé ou d'un retrait de carte bancaire. C’est également le cas lorsqu’un dossier de surendettement est recevable : le client concerné peut alors bénéficier de l’offre spécifique tout au long de la durée d’exécution des mesures prévues par le plan de désendettement.                    

 

Les banques doivent également prendre en compte d’autres critères comme le niveau de revenus et le nombre d’incidents de paiement répétés sur une période donnée. Par exemple, au moins 5 au cours d’un même mois. Mais les critères peuvent varier d’une banque à l’autre.

 

En revanche, l’offre est la même pour tous. Alors que permet-elle ?

 

Elle coûte au maximum 3 € par mois et donne accès à des services bancaires adaptés pour mieux gérer son budget tout en permettant un fonctionnement normal du compte. Elle comprend notamment une carte à autorisation systématique, un système d’alerte sur le solde du compte ou encore la possibilité de consulter celui-ci à distance.

 

Cette offre permet également de limiter les frais habituellement prélevés par la banque en cas d’incidents bancaires : ils ne peuvent en effet jamais dépasser 20 € par mois et 200 € par an.

 

Quoiqu’il en soit, que l’on souscrive ce type d’offre, ou pas, quel conseil donner en cas de difficultés financières ?

 

Il ne faut surtout pas hésiter à se faire accompagner, que ce soit par son conseiller bancaire, une association ou encore un Point Conseil Budget. Vous pouvez retrouver les coordonnées de celui qui se trouve près de chez vous sur le portail "Mes questions d’argent". Vous y trouverez également de nombreuses informations, questions budget et finances.

 

 

En résumé :

 

  • Les frais maximum pour incidents bancaires  = 20 € par mois et 200 € par an.
  • Consultez le site : Mes questions d’argent

                              

Consomag
Haut de page