Vendre son or : un besoin de réglementation pour protéger le consommateur

Des "professionnels" peu scrupuleux


L'augmentation continue du cours de l'or depuis plusieurs mois convainc nombre de particuliers de vendre leurs bijoux. Peut-on faire confiance aux boutiques spécialisées dans le rachat d'or ?
 
Entre juillet et septembre 2012, l'Institut national de la consommation (INC), en partenariat avec les Crédits municipaux (*), a réalisé une enquête "clients mystère" dans huit grandes villes de France pour comparer la qualité de services de ces officines.

Plusieurs clients "anonymes" ont fait évaluer, dans 150 boutiques,un lot de bijoux d'une valeur identique pour chaque ville, préalablement expertisé par des spécialistes qualifiés des Monts de piété. Ces officines étaient réparties sur le territoire : Paris et sa banlieue, Marseille, Rouen, Nantes, Strasbourg, Toulouse, Toulon et Bordeaux.
 
L'enquête portait sur les valeurs de rachats des bijoux et les modalités de transactions, et chaque visite a fait l'objet d'un relevé des informations données et questions posées par les boutiques. Les résultats sont sans appel !

 

Résultats de l'enquête

Des biens largement sous-estimés
Dans près de 97 % des cas, quel que soit le cours de l'or, les estimations proposées par les "professionnels" étaient bien en dessous de celles préconisées par les experts, autrement dit les consommateurs n'en ont pas pour leur "or".
Selon les officines, l'estimation d'un même bijou pouvait varier du simple au double. Par exemple, à Toulouse, le rachat d'un même lot de bijoux (préalablement expertisé à 1 200 €) a été proposé à 1 000 € dans une boutique et à 531 € dans une autre ! Indispensable donc de faire jouer la concurrence.

 

Un manque criant d'information et de transparence
Les informations fournies aux enquêteurs sont trop succinctes, voire inexistantes. Pas une seule fois le prix du gramme ou du kilo d'or racheté n'a été affiché. Et dans 9 officines sur 10, le cours de l'or n'était pas affiché. Seuls 5 % des "professionnels" ont indiqué le montant de leurs commissions, des taxes et autres frais éventuels. Enfin et surtout, pas un seul point de ventes sur les 150 visitées, n'a remis un document écrit (devis) précisant le descriptif du bijou, son poids et sa valeur en or, ou même sa valeur estimée globale.

 

Des acheteurs d'or peu scrupuleux sur les modalités de transaction
Dans 75 % des cas, aucune pièce d'identité n'a été demandée. Six boutiques ont même proposé de les payer en liquide, alors que la loi l'interdit.

 

Un besoin de règlementation pour protéger le consommateur
Le manque manifeste de transparence constaté plaide pour un meilleur encadrement du rachat d'or. Aussi, l'INC et les Crédits municipaux demandent-ils que la règlementation soit renforcée. Elle doit notamment imposer aux acheteurs d'orde fournir systématiquement des devis gratuits pour toutes les estimations et, en cas de transaction,  des reçus à leurs clients, quel qu'en soit le montant. Ces documents délivrés doivent comporter au moins la description des biens évalués, le poids de l'or, le nombre de carats (millièmes), le prix du gramme d'or racheté, l'estimation globale de l'or et autres accessoires des biens (pierres par exemple), le montant des frais et tous les éléments de traçabilité : identité du client, date de l'estimation ou de la transaction, etc.

 

Conseils pratiques

- Demander un devis et/une facture précisant le poids, le nombre de carats et le prix du bien
- Comparer les différentes propositions d'achat avant de vendre
- Faites préalablement peser votre or, par exemple à La Poste.

 

(*) Les Crédits municipaux, également appelés Monts de piété, sont des établissements publics qui octroient des prêts sur gage, notamment contre le dépôt d'objets de valeur.
 

Tableau récapitulatif
 

 

 

 

 

Valeur réelle des bijoux

 

 

 

Prix moyen de rachat proposé

 

 

 

Prix minimum proposé

 

 

 

Prix maximum proposé

 

         
Lot n° 1 (tests à Paris)

 

 

2 88 7 €

 

 

 

2 100 €

 

 

 

1 351 €

 

 

 

2 700 €

 

Lot n° 2 (tests à Marseille)

 

 

1 382 €

 

 

 

1 051 €

 

 

 

920 €

 

 

 

1 108 €

 

Lot n°3 (tests à Toulon)

 

 

866 €

 

 

 

607 €

 

 

 

560 €

 

 

 

649 €

 

Lot n° 4 (tests à Bordeaux)

 

 

1 005 €

 

 

 

730 €

 

 

 

365 €

 

 

 

1 000 €

 

Lot n°5 (tests à Toulouse)

 

 

1 204 €

 

 

 

735 €

 

 

 

531 €

 

 

 

1 000 €

 

Lot n°6 (tests à Strasbourg)

 

 

716 €

 

 

 

490 €

 

 

 

342 €

 

 

 

682 €

 

Lot n°7 (tests à Rouen)

 

 

760 €

 

 

 

465 €

 

 

 

415 €

 

 

 

515 €

 

Lot n°8 (tests à Nantes)

 

 

666 €

 

 

 

460 €

 

 

 

441 €

 

 

 

510 €

 

Un prix d'achat moyen de 21 €/g (moyenne sur les 8 villes), contre 28 €/g pour le Crédit Municipal de Paris (CMP)
23 €/g à Paris et 21,6 €/g en province
 

Résultats ville par ville

 

 

 

Ile-de-France Nantes
88 visites effectuées
 
1 lot d'une valeur d'environ 2 880 €
1 prix de rachat moyen de 2 100 € (23 €/g)
Mini : 1 351 € (14,8 €/g), maxi : 2 700 € (29,6 €/g)
4 visites effectuées le 8 août 2012 (cours de l'or 18 carats du jour: 31,28 €/g)
1 lot d'une valeur d'environ 660 €
1 prix de rachat moyen de 460 € (22 €/g)
Mini : 441 € (20,7 €/g), maxi : 510 € (23,9 €/g

 

 

Bordeaux Toulon
10 visites effectuées courant août
Un lot d'une valeur d'environ 1 000 €
1 prix de rachat moyen de 730 € (23 €/g)
Mini: 365 € (11,5 €/g), maxi : 1 000 € (31,5 €/g)
9 visites effectuées en juillet - août
1 lot d'une valeur d'environ 860 €
1 prix de rachat moyen de 607 € (22 €/g)
Mini: 560 € (20,3 €/g), maxi : 649 € (23,5 €/g)

 

Marseille Toulouse
20 visites effectuées durant le mois d'août
1 lot d'une valeur d'environ 1 380 €
1 prix de rachat moyen de 1 051 € (24 €/g)
Mini : 920 € (21 €/g), maxi : 1 108 € (25,3 €/g)
9 visites effectuées fin juillet
1 lot d'une valeur d'environ 1 200 €
1 prix de rachat moyen de 735 € (19,4 € /g)
Mini: 531 € (14 €/g), maxi : 1 000 € (26,3 €/g)

 

 

Strasbourg Rouen
5 visites effectuées le 2 août (cours de l'or 18 carats du jour: 31,27 €/g)
1 lot d'une valeur d'environ 716 €
1 prix de rachat moyen de 490 € (21,4 €/g)
Mini : 342 € (14,9 €/g), maxi : 682 € (29,7 €/g)
5 visites effectuées le 1er août (cours de l'or 18 carats du jour 31,65 €/g)
1 lot d'une valeur d'environ 760 €
1 prix de rachat moyen de 465 € (19,40 € /g)
Mini : 415 € (17,3 €/g), maxi : 515€ (21,5 €/g)
Haut de page