AFOC : Laits infantiles en poudre LACTALIS contaminés aux salmonelles

Communiqué de presse de l'AFOC


Acte III : la grande distribution a continué d’écouler sans contrôle !


Laits infantiles en poudre LACTALIS contaminés aux salmonelles, Acte III : la grande distribution a continué d’écouler sans contrôle !

 

Depuis le 2 décembre dernier, ce ne sont pas moins de 200 000 boîtes dans un premier temps, puis, seulement quelques jours plus tard, le 15 décembre, 10 millions de boîtes de lait infantile en poudre produit par Lactalis qui ont été rappelées suite à plusieurs cas de gastro-entérites dues à des salmonelles chez des nourrissons.

 

La DGS – Direction générale de la santé – a constaté une insuffisance des conditions sanitaires de fabrication sur le site de l'usine Lactalis de Craon (53) qui transforme ces produits, lequel avait déjà été à l’origine d’une contamination de laits infantiles aux salmonelles en 2005.

 

Après les premières plaintes annoncées courant décembre pour "mise en danger de la vie d’autrui" et "non-assistance à personne en danger" ou "tromperie", visant Lactalis, ce sont ces jours-ci les enseignes de la grande distribution qui sont mises en cause pour avoir continué d’écouler des lots de lait en poudre pourtant frappés depuis un mois par la mesure de rappel.

 

l’AFOC demande que tous les éléments de fait expliquant cette contamination soient portés en toute transparence à la connaissance du public et que toutes les responsabilités soient rigoureusement établies sur d'éventuels manquements aux règles de sécurité sanitaire dans les conditions de production, de transformation et de traçabilité jusqu’à la vente du produit fini.

 

L’AFOC dénonce la démarche des enseignes de distribution qui ont fait passer leurs intérêts financiers avant la sécurité sanitaire des consommateurs et, au-delà, alors que le manque de moyens de la DGCCRF est mise en cause publiquement, réclame la mise en place par les pouvoirs publics de moyens suffisants pour éviter toute autre contamination et effectuer des contrôles de terrain rigoureux des détaillants et points de vente afin d’assurer l’effectivité des rappels de produits.

 

> Lire le communiqué de presse

Haut de page