Etat des lieux d'entrée : comment bien le préparer ? avec le réseau des CTRC


Amis locataires, avant d’entrer dans votre nouveau logement, n’oubliez pas l’état des lieux ! Il est très important de le réaliser soigneusement.



Il est obligatoire et souvent négligé mais il est indispensable d’établir un état des lieux, lorsque vous entrez dans un logement, qu’il soit vide ou meublé. Effectuer un état des lieux d’entrée, c’est relever, avec son propriétaire, toutes les traces d’usures ou de dégradation du logement présentes avant votre installation

 

Notez les soigneusement. Elles ne pourront pas vous être reprochées au moment de la sortie.

 

Pour cela, il est préférable de venir accompagné au rendez vous convenu avec votre bailleur. L'état des lieux pourra être réalisé sur papier et vous préfèrerez un double imprimé plutôt qu’un double carbone difficile à lire. Il pourra être réalisé sur tablette. Mais dans tous les cas, vous disposerez de votre exemplaire daté et signé.

 

Vous noterez, en vous mettant d’accord, l’état de chaque partie du logement. Relevez absolument tout ! Les petites traces d’humidité, ou les trous dans les murs, ou encore l’usure des équipements.

 

Vérifiez toutes les installations électriques et de la robinetterie. Vérifiez les ouvertures. Soyez exigeant. Ne vous contentez pas de cocher les cases, "état bon, moyen ou mauvais". Et notez des commentaires précis.

 

Insistez pour tout noter, et assurez-vous que les deux exemplaires finaux soient identiques.

 

Enfin, sachez que si un détail vous a échappé lors de l’état des lieux d’entrée, vous pourrez demander à le compléter, dans les 10  jours suivant la signature avec votre propriétaire.

 

En résumé :

 

  • exigez que l’état des lieux d’entrée soit effectué,
  • prenez votre temps pour examiner le logement,
  • conservez précieusement votre exemplaire du document.

 

Vidéo réalisée avec la participation de la CSF 14 du Centre Technique Régional de la Consommation Normandie.

 

Vidéos
Haut de page