Habitat collectif : valorisez vos bio-déchets grâce au compostage ! avec le réseau des CTRC


Faites un petit geste écocitoyen pour l’environnement, en triant vos bio-déchets.



Les bio-déchets, ce sont environ 1/3 de la production d'ordures ménagères. Pourtant seulement 34 % des particuliers disent les traiter. C’est pourquoi, dès fin 2023, la législation imposera aux particuliers de les trier à la source. Ce qui signifie une collecte séparée ou une valorisation sur place.

 

Alors, comment faire, surtout si vous êtes locataire en habitat collectif ? Les explications avec l’INDECOSA-CGT 33.

 

Joëlle Ronné : Il est dès à présent possible de trier ou de valoriser vos bio-déchets, même si vous résidez en habitat collectif. En effet, certaines collectivités ou bailleurs sociaux mettent déjà à votre disposition des solutions individuelles ou collectives, de tri et de valorisation. Il existe également des services de collecte séparée, basés sur l’apport volontaire ou sur la collecte en porte à porte.

 

David : Alors n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre commune ou de votre bailleur social. Notamment pour savoir si des aires de compostage collectif existent ou pour en connaître les modalités d’installation. Cette solution, permet de valoriser vos bio-déchets, mais aussi de créer du lien social entre les habitants de l’immeuble.

 

Perrine Ilongo : Comme d’autres Offices Publics de l’Habitat, pour accompagner les locataires sur cet enjeu majeur, Gironde Habitat s’est engagé sur le déploiement du compostage collectif, par exemple, au cœur de la résidence Champ de Courses. Le compost géré nourrit les végétaux du jardin partagé et les fleurs des balcons. Le surplus est acheminé en vélo-cargo chez un maraicher voisin. Grâce à l’utilisation de micro-organismes pour la fermentation, ce compostage inclut les déchets de fruits et légumes, mais aussi les matières organiques animales. Cette démarche est donc une source de progrès environnemental, et une occasion de rencontrer et mieux connaître vos voisins.

 

David : Mais surtout, n’oubliez pas : chaque acte d’achat définit la société où nous voulons vivre, et le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas !

 

 

En résumé :

 

  • penser à trier vos bio-déchets,
  • renseignez-vous à votre mairie ou auprès de votre bailleur,
  • produisez du compost.

 

 

 

Avec la participation de l’association INDECOSA-CGT 33, de l’Union des CTRC/ALPC en Nouvelle Aquitaine.

Vidéos
Cliquez ici pour ouvrir de nouveau le bandeau d’information et de réglage des cookies Haut de page